Talents Adami Détours 2015

L’opération DÉTOURS, initiée par l’Association artistique de l’Adami, se positionne comme un véritable tremplin à l’exportation des artistes français avec la complicité des plus grands festivals francophones.

Avec cette opération, l’Adami est un véritable partenaire de développement d’artistes, le lien entre les tourneurs et des festivals incontournables en France et à l’étranger.

Grand Blanc // Isaac Delusion // Mina Tindle // Thylacine

Grand Blanc

Grand Blanc vient de cet Est froid. Où il a grandi il y avait de grandes cathédrales, à côté de hauts fourneaux. On ne mettait pas longtemps à passer la frontière lorsqu'on prenait l'autoroute. Dans des voitures on écoutait des vieux Bashung, les années 80, quand la France portait des T-shirts de Joy Division. On parlait un peu de littérature, beaucoup de musique, le samedi on priait pour qu'il y ait un bon concert. Ou on allait au match, et on priait pour qu'il y ait au moins un but. Ou on allait au bar. On évitait la messe, on n’évitait pas Metz et on était vidés par nos petites virées. Quelques-uns voulaient se mettre la tête dans le haut fourneau, d'autres voulaient finir dans la grande cathédrale. Le jeune quatuor messin mélange machines et guitares et balance sa rage rock, tiraillée entre la voix grave de Benoît et celle, diaphane et éthérée, de Camille.

Art Rock (23 mai) – Francofolies de Montréal (15 juin) - Solidays (27 juin) – Eurockéennes (5 juillet)

Isaac Delusion

C'est aux confins des grands espaces, quelque part entre l'Islande, l'Inde et le Laos, que gravitent les rêves d'Isaac Delusion. Disciples rebelles d'Isaac Newton, Loic et Jules entendent déjouer depuis toujours le diktat universel imposé par la loi sur la gravitation, et s'en libérer à travers le voyage sensoriel que procure la musique : « We're prisoners of the gravity, but we can still be free». En bon fils de la French Touch, héritiers de la folk, aficionados hip-hop et enfants de la nuit, le duo fait rapidement valoir sa vision personnelle de la pop 2.0, avec grâce et candeur d'esprit. Dans un univers onirique où la voix de Loic, pétrie d'une émotion palpable, rencontre le savoir-faire électronique de Jules, mêlé aux basses de Nicolas, et à la virtuosité multi-instrumentiste de Bastien, la musique d'Isaac Delusion célèbre l'union du rêveur et du somnambule.
Si une seule formule devait résumer le talent transgenre d'Isaac Delusion, elle n'exprimerait qu'un autre secret dans lequel naissent des mélodies suaves, parfois déchirées, amoureuses, savantes et précises. C'est ce qu'a démontré, sans failles, l'EP « Midnight Sun » (2012) et son titre éponyme, dont Nova avait instantanément orné ses ondes. Aujourd’hui, leur premier album, composé dans l'effervescence d'un public grandissant, grandiloquence précoce oblige, est moins minimaliste et plus dansant que les précédents opus, un voyage aux multiples escales, sensoriel et sensible.

Nuits Botanique (15 mai) - Art Rock (23 mai) - Solidays (26 juin) - Montreux Jazz Festival (17 juillet) – Vieilles Charrues (18 juillet)

Mina Tindle

Deux ans après Taranta, son premier album intimiste qui lui aura valu les louanges d’une critique unanime et la reconnaissance publique, sur ses propres terres comme à l’étranger, Mina Tindle forge avec Parades un grand disque lumineux... Une fenêtre ouverte sur le monde, une invitation au voyage vers des cieux d’azur et un horizon infini.
Taranta avait été brodé au fil du temps et des émotions, de tâtonnements et d’expérimentations. Parades, dans toute son éloquente ampleur, a été écrit presque dans l’urgence, en une poignée de semaines estivales. Au fil des 12 plages qui le constituent, l’âme vagabonde et nomade de sa démiurge s’y déploie dans toute sa changeante pudeur. Il est ici question de deuils, d’amour, d’attentes, mais aussi de variations climatiques, là où son prédécesseur était avant tout organique. « Je suis méditerranéenne d’origine, confie l’intéressée. La musique me bouleverse dans ce qu’elle a de sensuel, dans tout ce qu’elle représente comme images, comme couleurs. Avec Parades, j’avais envie de faire un disque d’essence, qui sache capturer les sens. Je suis une contemplative active par le goût, la vue comme le toucher.» Contemplative : le terme résonne étrangement pour qui connaît cette tête bien faite, dans laquelle la pensée foisonne et bout.

Sakifo (5 juin) – Eurockéennes (4 juillet) - Paléo Festival (23 juillet)

Thylacine

Thylacine c’est le nom savant du loup de Tasmanie, une espèce éteinte depuis 70 ans. Un mot précieux et délaissé que William Rezé a choisi d’apprivoiser pour donner corps à son electronica progressive et vaporeuse. La soif de liberté est inscrite dans ses gènes et l’a toujours poussé à explorer de nouveaux horizons musicaux.
A 6 ans, William Rezé commence la musique dans la classe de saxophone du conservatoire d’Angers avant de se tourner vers le jazz et l’improvisation, puis de découvrir la scène dans plusieurs groupes au collège et au lycée. Solitaire, il se serait bien vu enfermé dans un studio à composer de la musique de films, mais peu après son arrivée aux Beaux-Arts en 2011, il réalise que la musique électronique pourrait bien être l’écrin idéal à ses rêveries intimes.
Ne craignant pas le danger, il joue le plus possible, improvise, n’hésite pas à sortir son sax alto et fait corps avec sa musique pour ne pas être l’esclave des machines. Les projections graphiques réalisées par Laëtitia Bely rappellent les reflets sombres de Soulages et brouillent encore plus la frontière entre le dancefloor et l’imaginaire. Il fait de nous les compagnons de route d’un voyage intime et sauvage au but mystérieux.

Sakifo (6 juin) – Solidays (26 juin) - Montreux Jazz Festival (4 juillet) - Les Vieilles Charrues (18 juillet) – Paléo Festival (24 juillet) – Osheaga Montréal (2 août)

Talents Adami Détours, révélateurs de talents !

Depuis 2004, Cali, Alexis HK, Avril, Doctor L, Bumcello, Nosfell, High Tone, TTC, Da Silva, Hushpuppies, Spleen, Rhesus, Poni Hoax, Herman Düne, Katel, Peter Von Poehl, Beat Assaillant, Stuck in the Sound, Brisa Roché, Constance Verluca, Missill, Sharko, Moriarty, Coming Soon, Grace, Hugh Coltman, Naive New Beaters, Sammy Decoster, Nasser, Boogers, Bertrand Belin, Claire Denamur, Christine, Nadéah, Rover et Frànçois & The Atlas Mountains, Hyphen Hyphen, Juveniles, La Femme, Maissiat, Mesparrow, Yan Wagner, Nathalie Natiembe, Odezenne, Saint Michel, Salut C’est Cool, St. Lo, Von Pariahs, Grand Blanc, Isaac Delusion, Mina Tindle, Thylacine BAGARRE, DBFC, Las Aves, Mansfield TYA et We Are Match ont été artistes Talents Adami « Détours ». Grâce à cette sélection, ils ont joué sur les scènes des plus grands festivals nationaux et internationaux partenaires de l'opération.

L’Association artistique de l’Adami, créée en 1994 par l’Adami, concoit et produit des opérations et des événements permettant aux  artistes-interprètes professionnels de démarrer ou de poursuivre leur carrière dans les meilleures conditions.

Association Artistique de l'Adami
14-16 rue Ballu
75311 Paris Cedex 09 - France
tél : 01 44 63 10 00