fbpx
Fermer
Fermer
Retour
Talents

Talents Adami Théâtre A l'affiche

Huit comédiennes et comédiens mis en lumière aux prémices de leur carrière

Depuis 24 ans, l’Adami œuvre à mettre en lumière les jeunes comédiennes et comédiens aux prémices de leur carrière. Elle renouvelle son opération Talents Adami Théâtre qui invite cette année l’auteur et metteur en scène Pascal Rambert à créer une pièce avec huit jeunes acteurs et actrices.

Talents Adami Théâtre 2021

En créant une véritable rencontre entre deux générations d’artistes, Talents Adami Théâtre représente un fabuleux tremplin pour les jeunes artistes sélectionné(e)s. Cette opération leur offre l’opportunité exceptionnelle de se produire dans le cadre du Festival d’Automne à Paris 2021 dans une création présentée en avant-première aux CDC Atelier de Paris à la Cartoucherie.

En 2021, c’est Pascal Rambert, auteur et metteur en scène lauréat du Prix du Théâtre de l’Académie Française pour l’ensemble de son œuvre en 2016, qui aura la mission de sélectionner et diriger ces huit jeunes comédiennes et comédiens.

 

La promotion 2021

Souad Arsane

Souad Arsane, 25 ans, d’origine algérienne est comédienne depuis 7 ans. Elle vit sa première expérience professionnelle avec « Haramiste » d’Antoine Desrosières qu’elle retrouve par la suite pour le film « À genoux les gars ». S’en sont suivis plusieurs projets sur lesquels elle a collaboré notamment « Space Monkeys » d’Aldo Iuliano en Italie et plus récemment le long-métrage de Karim Bensalah « Lumière Noire ». L’année 2020, bien que perturbée, lui a permis de participer à des courts-métrages en tant que second rôle qui verront bientôt le jour.

Sekhou Drame

Originaire du Sénégal et de la Sierra-Leone, Sekhou suit une formation de comédie musicale à la maîtrise Populaire de l’Opéra Comique pendant 4 années, de 2013 à 2017. Durant ces années il a pu jouer dans « Annie », « Sister Act », « Alice aux pays des merveilles », ou encore « Les Misérables ». Il est aussi mannequin à ses heures perdues. Ce métier lui a donné la chance de pouvoir travailler avec plusieurs marques de luxe, et de pouvoir voyager dans le monde. Il réside à Ménilmontant et ressent un amour très particulier pour son quartier, l’une de ses sources d’inspiration de tous les jours. Aujourd’hui, il passe des castings avec la collaboration de son agence artistique, et fait son maximum pour réaliser son rêve de devenir acteur.

Felipe Foseca Nobre

Felipe Fonseca Nobre est originaire du Brésil. Après deux années de formation autour de la parole théâtrale contemporaine brésilienne au NEET (Centre d’études et expérimentations théâtrales) à Juazeiro do Norte, il a continué́ son parcours d’acteur au Conservatoire Municipal Jacques Ibert de Paris avec Emilie Anna Maillet en 2018 avant d’intégrer la Classe Prépa’ de la MC93 avec Valentina Fago. Actuellement élève du TNS, il a pu travailler auprès de Loïc Touzé, Christian Collin, Françoise Bloch, Dominique Reymond, Mathilde Monier, Marc Proulx et Stanislas Nordey.

Yuming Hey

Yuming Hey est surtout reconnu pour son rôle de Billie dans la série Netflix « Osmosis » et pour le rôle de Mowgli dans la mise en scène du « Jungle Book » de Robert Wilson. Ce dernier rôle lui vaut une nomination au Prix Jean-Jacques Lerrant (Révélation théâtrale de l’année 2020) par le syndicat de la critique. Diplômé du CNSAD de Paris en 2018, Yuming a joué au théâtre sous la direction de Pascal Rambert (« Actrice »), Mathieu Touzé (« Un garçon d’Italie »), Robert Cantarella (« Notre Faust »), Johanny Bert (« Elle pas princesse lui pas héros »), Stanislas Nordey (« Le soulier de Satin »), Jacques Vincey (« A midsummer night’s Dream »),… En 2020, il devient Artiste associé et conseiller artistique à la direction du Théâtre 14. En 2016, il reçoit le prix d’interprétation masculine du Festival Rideau Rouge pour son rôle dans « Un Garçon d’Italie ». Au cinéma, il joue sous la direction de Guillaume Canet, Bertrand Mandico, Olivier Nakache et Éric Toledano, Mona Achache, Christophe Pellet, Pierre Aknine…

Liora Jaccottet

En parallèle de ses études universitaires à Paris, Liora Jaccottet suit des cours de théâtre et de danse au conservatoire du 8e arrondissement aux côtés de Marc Ernotte, Agnès Adam et Nadia Vadori-Gauthier. En 2018, elle intègre la Comédie de Saint Étienne dans la promotion parrainée par Olivier Martin Salvan. Là-bas, elle travaille notamment avec Pierre Maillet, Bruno Meyssat, Maguy Marin, Gisèle Vienne et Benjamin Lazar. Elle y crée avec quatre ami.e.s le collectif La Lenteur, grâce auquel elle met en scène son premier spectacle, « Oh Johnny », qui tournera prochainement.

Jisca Kalvanda

Nourrissant depuis toute petite des rêves de cinéma, Jisca Kalvanda se forme au métier de comédienne grâce à l’association 1000 Visages. Elle tient son premier rôle sur grand écran dans « Max et Lenny » en 2014, et campe en 2016 un personnage bien différent dans « Divines » de Houda Benyamina, celui de Rebecca. Jisca participe ensuite, par le biais de rôles secondaires, à « De toutes mes forces », « Bonhomme » et « L’Ordre des médecins »… En 2017, elle intègre l’école national supérieure d’art dramatique de Strasbourg, le TNS. En 2019, elle joue le personnage féminin principal du film « Exfiltrés ».

Mouradi M’Chinda

Né à Chambéry en Savoie, Mouradi grandi entre Aix-les-Bains, la région parisienne et les îles Comores. Après l’obtention de son bac, il entame des études de droit. Il est repéré par l’actrice Baya Belal, qui l’initie au jeu, devant la caméra et sur les planches. Mouradi découvre l’univers du théâtre avec la pièce « Tupac : Requiem pour un thug de légende », mis en scène par Nadir Ioulain. Aimant autant l’artifice du cinéma que l’authenticité du théâtre, il suit une formation au théâtre national de la Colline, à la Comédie de Saint-Étienne puis à l’ERAC-M. Il joue « Chahid Kachaff » dans la série « Marseille » (saison 2) et Martin Martin dans la pièce « Gens du pays » de Sylvie Jobert. Au cinéma, il incarne Zarif dans le film « L’Envol du Massaïa » de Nabil Bouraghda.

Marie Rochand

Après l’obtention de son bac à 16 ans, Marie entame des études de médecine ponctuées d’années sabbatiques au cours desquelles elle voyage dans l’envie de comprendre le fonctionnement du corps par une expérience directe. Elle explore ce dernier à travers diverses pratiques, particulièrement la danse (libre, burlesque, striptease) qui lui a permis d’approfondir son rapport à sa féminité extérieure pour mieux appréhender son masculin intérieur, dans l’envie de trouver un équilibre entre la part des sexes en soi. Dans ce même mouvement, elle a commencé le théâtre il y a 3 ans dans l’école Blanche Salant, qui s’inscrit dans un parcours qu’elle espère long, et qu’elle souhaite voir marqué par une recherche d’authenticité, indissociable d’un retour à l’animalité, par l’incarnation du mystère.

Pascal Rambert

En 2021, c’est Pascal Rambert, auteur et metteur en scène lauréat du Prix du Théâtre de l’Académie Française pour l’ensemble de son œuvre en 2016, qui a eu la mission de sélectionner et désormais de diriger ces huit jeunes comédiennes et comédiens. Il propose une création centrée sur et par le collectif.

« En fait, je me disais : il y a plein d’histoires que je n’entends pas, de vies qui me passent à côté, de corps que je loupe, d’histoires que je n’arrive pas à capter et à retranscrire, parce que je ne vais pas dans les lieux où sont ces corps, parce que je loupe des moments, parce que je suis toujours en train de travailler et que ces corps dansent et vivent quelque part où je ne suis pas, parce qu’on n’a pas le même âge, pas la même éducation, pas le même endroit social. Donc c’est ça 8 ensemble, c’est prendre huit corps éloignés, ouvrir la parole et les amener aux yeux du monde. »

8 ensemble

Texte, mise en scène et en espace : Pascal Rambert

Avec : Souad Arsane, Sekhou Drame, Felipe Fonseca Nobre, Yuming Hey, Liora Jaccottet, Jisca Kalvanda, Mouradi M’Chinda et Marie Rochand

Collaboration artistique : Pauline Roussille

L’Adami et le Festival d’Automne à Paris sont coproducteursde ce spectacle et le présentent en collaboration avec l’Atelier de Paris / CDCN.

Presse

CONTACT

Agence de presse Sabine Arman
Sabine Arman : sabine@sabinearman.com | 06 15 15 22 24
Doris Audoux : doris@sabinearman.com | 06 61 75 24 86

Partenaires

Retour en Haut