fbpx
Fermer
Fermer
Retour
Talents

Talents Adami Théâtre A l'affiche

Rencontre entre deux générations d’artistes

Inscrite dans un désir de créer une véritable rencontre entre deux générations d’artistes, Talents Adami Théâtre représente un fabuleux tremplin pour les jeunes artistes sélectionnés. Ils bénéficient ainsi d’une occasion unique de jouer dans une création présentée en avant-première aux CDC Atelier de Paris à la Cartoucherie dans le cadre du Festival d’Automne à Paris 2020, manifestation au rayonnement international.

Après Gwénaël Morin, c’est à la metteure en scène Fanny de Chaillé que l’Adami donne carte blanche pour diriger ces dix jeunes comédiennes et comédiens. Ils présenteront un texte de Pierre Alféri dans le cadre du Festival d’Automne à Paris.

La promotion 2020

5 comédiennes et 5 comédiens viennent d’être sélectionnés par la metteuse en scène Fanny de Chaillé pour constituer cette nouvelle promotion :

Marius Barthaux

Marius Barthaux est danseur, performer, chorégraphe et comédien. Depuis 2015, il travaille avec le collectif parisien La Grosse Plateforme et depuis 2018 avec le collectif suisse des Ouinch Ouinch. Il est également interprète pour différentes chorégraphes. Sur la saison 2018-2019, il est artiste associé à la Fondation l’Abri à Genève afin de développer un travail plus personnel de performances sensorielles en devenir.

 

 

 

 

Marie-Fleur Behlow

Marie-Fleur s’intéresse aux arts de la scène en commençant par la danse contemporaine à 7 ans. Après son bac elle se forme en double cursus théâtre au conservatoire de Bordeaux avec une Licence de LEA et finira un master à la Sorbonne Nouvelle. En 2019 lors d’un stage dirigé par Mathieu Ehrhard à l’Éstba elle a joué dans « Debris » de Dennis Kelly puis a intégré le cycle 3 du CRR93 avec Laurence Causse. Elle a travaillé avec Daniel Jeanneteau dans la pièce « Le reste vous le connaissez par le cinéma » présentée au Festival In d’Avignon avec une tournée au T2G, au TNS de Strasbourg et au Théâtre du Nord de Lille.

 

 

Rémy Bret

Baigné dans la culture hip-hop avec la danse, le rap et le street art, Rémy est féru de sports extrêmes et d’art martiaux. Les mouvements du corps et de l’esprit dans l’espace le questionnent. Ses études en artisanat et design d’architecture marquent pour lui un tournant créatif : le désir d’être acteur de son environnement, notamment par la mise en scène de courts métrages qu’il réalise. Aujourd’hui, il poursuit son évolution grâce au théâtre où il nourrit une vision interdisciplinaire.

 

 

 

 

Adrien Ciambarella

Pendant et après ses formations au CRR Massenet de Saint-Étienne et à la classe d’initiation de l’ENSAD Adrien a principalement collaboré avec Le Collectif X dans divers de leurs projets. Le dernier en date fut « Mamma Medea », mis en scène par Clémentine Desgranges, joué en février au Théâtre de l’Élysée à Lyon. Cette saison il crée son premier spectacle « Chien Fou » avec Mélissa Golebiewski, lauréate des jeunes auteur.ices de Lyon de 2019. Ils se produiront au Théâtre du Verso de Saint-Étienne.

 

 

 

Maud Cosset-Chéneau

Maud est interprète et membre de deux collectifs stéphanois : le Collectif X et le collectif Fléau Social. Sa route a également croisé celle de Gwenaël Morin, Sacha Ribeiro, Magali Mougel, Mélissa Golebiewski, Adeline Rosenstein, François Hien, Antonio Cuenca Ruiz… Maud crée actuellement « Les Fulguré.e.s » avec le soutien du dispositif Création en cours des Ateliers Médicis, et participe avec l’ensemble du collectif Fléau Social à la création de « L’homosexualité, ce douloureux problème ».

 

 

 

Malo Martin

Originaire de Nantes, Malo suit une formation à l’EDT91 puis à l’ERAC-M. Comédien permanent au Centre Dramatique de Dijon pour la saison 2017-2018, il interprète le rôle d’Arlequin dans « Le Jeu de l’amour et du hasard », sous la direction de Benoît Lambert. Il joue par ailleurs la pièce « Inoxydables » de Julie Ménard, mise en scène par Maëlle Poésy, dans de nombreux lycées de la région Bourgogne-Franche-Comté. En 2019, il joue dans « Ysteria » de Gérard Watkins et dans le film « La dernière douane » de Clément Schneider.

 

 

 

Polina Panassenko

Née à Moscou, Polina Panassenko est comédienne et auteure. Elle fait ses études à Sciences-Po Paris, à l’École de la Comédie de Saint-Étienne et à l’École-studio du Théâtre d’Art de Moscou (MKhAT). Au théâtre, elle travaille notamment avec Matthieu Cruciani, Arnaud Meunier, Céline Schaeffer, Simon Delétang. Elle est l’auteure de « Polina Grigorievna » paru aux éditions Objet Livre.

 

 

 

 

 

Tom Verschueren

Après une formation de théâtre au sein de la compagnie Ephéméride et de danse avec la compagnie Beau Geste, Tom entre à l’ESAD dans le cursus Arts du Mime et du Geste en 2012. À sa sortie il joue avec la compagnie de théâtre de rue ADHOK dans les spectacles « L’Envol » et « Le Nid ». En 2020, la compagnie Paon dans le ciment, créée avec ses camarades d’école, est associée au Théâtre de l’Odyssée à Perigueux. Dans leurs créations « Rosie », « Hune » et « Maîa » ils défendent ensemble une écriture plurielle à la croisée de la danse et du théâtre. Tom travaille également avec le collectif Désormais à la rénovation de bâtiments anciens en vue d’ouvrir un nouveau lieu de recherche pluridisciplinaire : Le Bendo.

 

Margot Viala

Née à Bordeaux, Margot s’est formée au Conservatoire du 13e arrondissement de Paris avec François Clavier puis à l’École Supérieure d’Art Dramatique de Paris dirigée par Serge Tranvouez. En 2019 elle présente avec sa promotion « Dévotion, dernière offrande aux Dieux morts », mis en scène par Clément Bondu, au 73e Festival IN d’Avignon. À sa sortie, elle travaille avec Émilie Rousset dans « Les spécialistes » et « Reconstitution : le procès de Bobigny », co-mis en scène avec Maya Boquet, qui a notamment été présenté dans le cadre du Festival d’Automne 2019 à Paris. En 2021 elle jouera dans « Please, Continue (Hamlet) » mis en scène par Yan Duyvendak.

 

 

Valentine Vittoz

Formée au Conservatoire du 5e arrondissement de Paris par Bruno Wacrenier, Valentine y rencontre Lucie Rébéré avec qui elle travaille notamment sur « Atomic Man » écrit par Julie Rossello Rochet, et les membres de la compagnie TORO TORO avec qui elle créera « Polyester » la saison prochaine. Elle participe à Un Festival à Villeréal sur des projets d’écriture au plateau dont « Le temps des h+mmes » de Nicolas Giret Famin. Elle travaille également avec Jeanne Candel et Samuel Achache, Julien Guyomard, Lou Wenzel et Laetitia Guédon.

 

 

La metteure en scène

Fanny de Chaillé

Après des études universitaires d’Esthétique à la Sorbonne, Fanny de Chaillé travaille avec Daniel Larrieu au Centre chorégraphique national de Tours. C’est à partir de 2003 qu’elle développe un travail pour le théâtre avec les pièces Underwear, pour une politique du défilé (2003), Ta ta ta (2005) et Gonzo Conférence (2007). Elle collabore par ailleurs comme dramaturge avec Emmanuelle Huynh, Alain Buffard et Boris Charmatz. En résidence au Théâtre de la Cité internationale à Paris, elle crée La Bibliothèque (2010) puis la pièce Je suis un metteur en scène japonais d’après Minetti de Thomas Bernhard. Elle débute une collaboration avec l’écrivain Pierre Alferi : COLOC dans le cadre du cycle de rencontres « l’objet des mots » (Actoral, 2012), le duo Répète (Concordanses, 2014), Les Grands (Chambéry 2017), présenté au Festival d’Automne, où elle interroge le statut d’adulte et les différentes strates de réalité qui constituent un individu. Elle est actuellement artiste associée à l’Espace Malraux, Scène nationale de Chambéry et de la Savoie. En résidence à Malraux scène nationale de Chambéry depuis 2014, elle vient de créer Désordre du discours, d’après « L’Ordre du discours » de Michel Foucault, présenté au Festival d’Automne en 2019.

Le Chœur

Création 2020 | Talents Adami Théâtre et le Festival d’Automne à Paris
Mise en scène : Fanny de Chaillé
D’après « Et la rue » extrait de l’ouvrage « divers chaos » de Pierre Alferi (P.O.L.)

Avec la promotion 2020 des « Talents Adami Théâtre » Marius Barthaux, Marie Fleur Behlow, Rémi Bret, Adrien Ciambarella, Maud Cosset-Chéneau, Malo Martin, Polina Panassenko, Tom Verschueren, Margot Viala et Valentine Vittoz

Assistants : Christophe Ives
Rédaction journal : Grégoire Monsaingeon
Réalisation son et radio : Manuel Coursin
Direction technique et lumières : Willy Cessa
Production DISPLAY : Isabelle Ellul
Production Association Display : Adami ; Festival d’Automne à Paris
Coproduction et accueil en résidence CND Centre National de la Danse
En collaboration avec l’Atelier de Paris / CDCN
Avec l’aide de la Cité International des Arts

Le journal et la radio Le Chœur

Fanny de Chaillé a proposé à l’équipe de créer d’autres modalités d’adresses publiques, en fabriquant non seulement un spectacle mais aussi un journal et des podcasts radiophoniques. Quoi qu’il se passe, continuer à fabriquer ensemble en repensant d’autres formes qui n’impliquent pas forcément la co-présence dans leur finalité, écrire et réaliser la même pièce mais sous plusieurs formats différents.

Ces extensions du projet scénique sont conçus par l’équipe à chaque période de répétition.

JOURNAL

Numéro #1

RADIO

Épisode #1

Partenaires

Retour en Haut