fbpx
Fermer
Fermer
Retour
Retour
Tout savoir
sur l’Adami
Tout savoir
sur l’Adami

Société de services aux artistes-interprètes : gestion des droits, aide financière aux projets, défense des intérêts et accompagnement de carrière.

Les chiffres clés 2019

LA COLLECTE DES DROITS

80,6 millions d’euros collectés

40,9 M€ de la rémunération pour copie privée
30,7 M€ de la rémunération équitable
 6,6 M€ des droits exclusifs gérés par l’Adami
 2,4 M€ des droits internationaux

 

LA REMUNERATION DES ARTISTES

52,6 millions d’euros répartis individuellement aux artistes

83 272 artistes pour la musique et l’audiovisuel

300 138 enregistrements sonores et audiovisuels valorisés

 

 

17,7 millions d’euros redistribués via les aides aux projets artistiques

1 371 projets artistiques soutenus financièrement
14 opérations au service des artistes produites par l’Adami
47 200 artistes impliqués

 

 

A noter : les droits sont répartis l’année qui suit leur collecte : les droits répartis en 2019 proviennent majoritairement des droits collectés en 2018.

> Le rapport d’activité 2019

 

chiffres clés 2018

LA COLLECTE DES DROITS

88,6 millions d’euros collectés

49,7 M€ de la rémunération pour copie privée
29,4 M€ de la rémunération équitable
7,4 M€
des droits exclusifs gérés par l’Adami
    2 M€ des droits internationaux

 

LA REMUNERATION DES ARTISTES

55,2 millions d’euros répartis individuellement

à plus de 80 000 artistes-interprètes en France et dans le monde

264 388 enregistrements sonores valorisés
  24 179 enregistrements audiovisuels valorisés

 

 

17,5 millions d’euros redistribués via les aides aux projets artistiques

15,6 M€ ont participé au financement de 1 348 projets artistiques  dans tous les genres et toutes les disciplines.
34 500 artistes ont bénéficié de ces financements qui consolident les salaires des artistes qui participent à ces projets.
1,9 M€ ont financé 14 événements produits par l’Adami qui impliquent
près de 300 artistes dont la moitié sont des jeunes talents.

 

A noter : les droits sont répartis l’année qui suit leur collecte : les droits répartis en 2018 proviennent majoritairement des droits collectés en 2017.

> Le rapport d’activité 2018

 
 
Retour en Haut