fbpx
Fermer
Fermer
Retour
Opérations

Adami Déclencheur à Avignon A l'affiche

Muerto o vivo - La Grande Echelle 5

13 projets de comédiennes et comédiens soutenus dès leur conception

Adami Déclencheur Théâtre est une nouvelle forme de soutien destiné aux comédiennes et comédiens associés de l’Adami pour les aider personnellement à développer leur projet de spectacle dès leur conception.

L’artiste avant tout : c’est le cœur des nouveaux programmes d’aide de l’Adami qui intervient désormais directement auprès des artistes pour mieux les aider dans leurs projets.

L’Adami appuie ainsi les artistes au démarrage de leurs projets.

Les spectacles

13 projets d’artistes
21 artistes-interprètes sur scène
281 représentations

 

 

L'autre Fille, porté par Marianne Basler

Annie Ernaux adresse une lettre à sa sœur disparue deux ans avant sa naissance, morte à six ans, emportée par la diphtérie. Cette sœur dont elle découvre l’existence passée en entendant les bribes d’une conversation entre une cliente et sa mère dont les paroles « Elle était plus gentille que celle-là » se gravent à jamais dans sa mémoire. Elle, l’enfant vivant, dormira dans le lit de la sœur disparue, son cartable deviendra le sien, elle mettra ses pas dans les siens. Au fil de son existence, elle se construit contre elle, entre réel et imaginaire, au gré des objets, des photos, des paroles échappées.

Annie Ernaux interroge ici le pourquoi du silence et son propre désir d’adresser cette lettre à sa sœur disparue. Marianne Basler est cette voix, précise et douloureuse, attentive et consolante.

Mise en scène : Marianne Basler et Jean-Philippe Puymartin

Distribution : Marianne Basler

Théâtre de La Reine Blanche
16 rue de la Grande Fusterie
84000 Avignon

Du 7 au 25 juillet – 11h00
Durée 1h10

Relâches : 13 et 20 Juillet

La Fin Du Monde Va Bien Se Passer, porté par Yvon Martin

Suivez la saga d’une famille de transitionneurs !

Le père est né en l’an 2000 et a été un précurseur dans l’adaptation aux problèmes sérieux qui sont devant nous : climat, biodiversité, etc… Et tout le monde s’en est sorti !

Assistez avec cette famille à des Assemblées Citoyennes parfois délirantes où les participants ne comprennent pas toujours très bien les enjeux ou ce que cela suppose comme changements dans leur vie… Si le cœur vous en dit donnez votre avis, votez lors de ces Assemblées. Certain.es participeront même peut-être directement à la fabrication de l’énergie nécessaire à continuer le spectacle !

Et surtout venez rire avec cette famille attendrissante qui va vivre  une transition radicale vers un futur enviable pour tous !

Vous aurez quel âge en 2080 ? Et vos enfants ?

Ça va bien se passer, vous verrez,  le XXIe siècle sera drôle et solidaire !

Mise en scène : Yvon Martin

Distribution : Yvon Martin

La Factory – Chapelle des Antonins
5 rue Figuière
84000 Avignon

Du 7 au 31 juillet – 11h20
Durée 1h15

Relâches : 12, 19 et 26 Juillet


Correspondance Camus/Casarès, entre passion et création, porté par Anny Romand

L’auteur Albert Camus et l’actrice Maria Casarès génèrent chacun un flux incessant de réflexions au confluent desquelles se trouvent la vérité des êtres, la vérité des sentiments, des sensations, des émotions. Par leur engagement total dans leur discipline, dans les choix qu’ils font, ils nous donnent leur point de vue et un aperçu de leur époque. Mais aussi dans ce que Camus est en train d’écrire et qu’il raconte tout au long de cette correspondance. Des interrogations, aujourd’hui encore indispensables sur l’état de l’humain dans nos sociétés.
Et sur la beauté et la nécessité de l’Art !

C’est pour tout cela que la décision de monter un spectacle à partir des lettres, nous a paru, à Ivan Morane et moi-même, nécessaire et judicieux en ce moment où les valeurs humaines sont malmenées, parfois oubliées, souvent ignorées. Car ces lettres ont un goût de paix, d’éthique, d’amour et d’affection.

Mise en scène : Ivan Morane & Anny Romand

Distribution : Ivan Morane, Anny Romand

Théâtre du Chêne Noir
8 bis rue Sainte Catherine
84000 Avignon

Du 7 au 31 juillet – 12h30
Durée 1h10

Relâches : 12, 19 et 26 Juillet

La Vie Matérielle, porté par Catherine Artigala

Cette auteure majeure à l’apogée de son œuvre nous invite à une confession intime passionnante. Sur le ton de la confidence, Marguerite Duras fait le bilan de sa vie personnelle et artistique : son enfance en Indochine, le rapport à la mère, les lieux fondateurs de sa vie d’adulte, sa vie amoureuse et sexuelle, l’alcool, la rencontre avec Yann Andréa, la conception des rôles de la femme (la mère, l’amante, la femme au foyer), le rapport à l’injustice, à la célébrité.

« Catherine Artigala est Marguerite Duras. Elle est écriture. Elle est cette force de vie qui nous bouleverse » William Mesguich.

Mise en scène : William Mesguich

Distribution : Catherine Artigala

La Luna
1 rue Séverine
84000 Avignon

Du 7 au 31 juillet – 15h40
Durée 1h

Relâches : 13, 20 et 27 Juillet


Novecento : Pianiste, porté par Laurent Orry

Un homme seul, perdu au milieu de nulle part, cherche à raviver le souvenir passionné de son meilleur ami, pianiste exceptionnel né et mort sur un paquebot sans en être jamais descendu. Témoin d’une époque fantastique, mais révolue, cet homme semble surtout regretter de n’avoir pas su aider ce grand frère adoptif, ce musicien aussi génial qu’inadapté, à franchir la passerelle et à toucher terre. N’ayant pu accompagner Novecento à venir au monde, Tim tente peut-être de faire venir le monde à Novecento…

 

Mise en scène : Laurent Orry

Distribution : Laurent Orry

Le Grand Pavois
13, Rue Bouquerie
84000 Avignon

Du 7 au 31 juillet – 16h20
Durée 1h20

Relâches : 13, 20 et 27 Juillet


L'élu(e), porté par Camille Bardery

« Les meilleurs cadeaux de la vie sont ceux dont on n’aime pas l’emballage. »

À 19 ans, Noémie est une étudiante passionnée. Fascinée par un de ses professeurs, elle se jette à corps perdu dans son enseignement. Quand ce quinquagénaire mystérieux et charismatique la prend sous son aile et qu’il fait prendre un autre tour à leur relation, elle laisse faire. Elle n’ose pas dire que ça ne lui convient pas. Elle n’ose pas dire qu’elle n’en n’a pas envie. Elle est « L’élue ». Comment se libérer de celui à qui on a donné tout pouvoir ?

Camille Bardery interprète Noémie et nous emmène au cœur d’une histoire intime qui va faire d’elle une femme libre

Mise en scène : Morgan Perez

Distribution : Camille Bardery

Théâtre du Chêne Noir
8 bis rue Sainte Catherine
84000 Avignon

Du 7 au 31 juillet – 17h30
Durée 1h15

Relâches : 12, 19 et 26 Juillet


L’un est l'autre, porté par Benjamin Boyer

C’est l’histoire d’un homme et d’une femme. Ils sont en train de se séparer.

Et puis, un matin, chacun se réveille dans le corps de l’autre. Pour une séparation c’est raté. Qu’est-ce que c’est que de se mettre vraiment à la place de l’autre ?

Qu’est-ce qui définit notre identité? confrontés à cette expérience violente, vertigineuse, à la fois séduisante et effrayante, les deux personnages vont aller à la rencontre de l’autre, mais aussi d’eux-mêmes dans une épopée onirique tragicomique.

Mise en scène : Eric Verdin

Distribution : Benjamin Boyer, Marine Montaut

Théâtre du Girasole
24 bis rue Guillaume Puy
84000 Avignon

Du 7 au 31 juillet – 18h15
Durée 1h15

Relâches : 12, 19 et 26 juillet


Point Cardinal, porté par Sébastien Desjours

« Qui es-tu, Laurent ? Qui es-tu, vraiment ? »

Laurent, marié et père de famille, mène une vie conventionnelle. Pourtant, il se sent elle.
Un face à face avec lui-même, avec sa femme, sa fille, son fils, avec ses collègues et la société.
Un parcours intime qui touche à l’universel. Être soi.

Être Laurent, enfin, celle que Laurent a toujours été.

Adapté du roman de Léonor de Récondo, prix France Culture – Télérama 2018.

Mise en scène : Sébastien Desjours

Distribution : Sébastien Desjours

11.Avignon
11 boulevard Raspail
84000 Avignon

Du 7 au 31 juillet – 18h45
Durée 1h05

Relâches : 12, 19 et 26 juillet


En ce temps là, l'amour, porté par David Brécourt

Z. vient tout juste d’être grand-père. Il se décide alors à enregistrer pour son fils, sur bandes magnétiques, un souvenir gravé à jamais dans sa mémoire : sa rencontre avec un père et son jeune garçon dans le train qui les conduisait aux camps de la mort.

Le temps du trajet, ignorant le chaos qui s’installe de jour en jour dans le wagon, ce père va profiter de chaque instant pour transmettre à son fils l’essentiel de ce qui aurait pu faire de lui un homme.

La pièce est séquencée en 7 chapitres pour les 7 jours du trajet du train. Sept jours comme la création du monde, un monde que ce père refuse de voir s’effondrer.

L’incroyable poésie et l’humour qui se dégagent de ce texte donnent à la pièce une force et une émotion d’une rare intensité.

Mise en scène : Christophe Gand

Distribution : David Brécourt

La Luna
1 rue Séverine
84000 Avignon

Du 7 au 31 juillet – 18h45
Durée 1h15

Relâches : 13, 20 et 27 juillet


Camus-Casarès, une géographie amoureuse, porté par Jean-Marie Galey

“Des huit cent soixante-cinq lettres échangées entre Albert Camus et Maria Casarès, Jean-Marie Galey et Teresa Ovidio – leur incarnation théâtrale dans ce vibrant face à face – n’ont gardé… qu’une grosse centaine. Mais quelles lettres ! Qui chantent l’amour et le crient, l’exaltent et le mettent à sa place – solaire – avec une lucidité étrangement ancrée dans le quotidien de la création comme de la vie… Des extraits d’interview de Casarès, des fragments politiques des Carnets de Camus complètent leurs missives, tandis que d’émouvantes archives sonores jaillissent de plusieurs vieux transistors, posés là comme unique décor. Car le spectacle ravive non seulement une passion mais fait revivre une intelligence du temps présent, où Camus comme Casarès grandissent en esprit. Après-guerre, existentialisme, gaullisme, communisme, guerre d’Algérie et Festival d’Avignon…, ils traversent l’histoire.
Elisabeth Chailloux a suscité entre les deux acteurs des liens intimes, des regards, des gestes. Teresa Ovidio et Jean-Marie Galey réinventent les voix de ces deux admirables amants, qui surent avec orgueil s’aimer et se respecter jusqu’au bout. Ils ne cherchent jamais à imiter leurs modèles, auxquels d’ailleurs ils ne ressemblent pas. Et pourtant – magie du théâtre -, ils les font descendre parmi nous. Et Camus, et Casarès soudain, deviennent plus intrigants personnages de théâtre qu’aucun personnage qu’ils aient pu jouer ou imaginer.”
Fabienne Pascaud – TELERAMA.

Mise en scène : Elisabeth Chailloux

Distribution : Jean-Marie Galey, Teresa Ovidio

Théâtre des Gémeaux
10 Rue du Vieux Sextier
84000 Avignon

Du 7 au 30 juillet – 19h30
Durée 1h25

Relâches : 13, 20 et 27 juillet



Fleur De Peau - Conte urbain, porté par Eric Savin

Quand Lilas rencontre Adam, C’est vivant, brut, animal. Une histoire torride et tendre entre deux écorchés de la vie en proie au mystère de l’amour.

Les cœurs battent, les mots cognent. L’attirance physique se joue des préjugés.

 

 

Mise en scène : Patrick Azam

Distribution : Sandie Masson, Antoine Régent et Eric Savin

Théâtre des 3 soleils
4 rue Buffon
84000 Avignon

Du 7 au 31 juillet – 19h30
Durée 1h10

Relâches : 12, 19 et 26 juillet

J’ai bien fait de revenir !, porté par Jean-Marie Cornille

Dans son bureau, face à la mer, un auteur reçoit trois visites : sa comédienne fétiche, sa fille et un étrange touriste. L’auteur et le touriste semble se connaître. Mais pourquoi l’auteur est-il si distant ?

Que mijotent, chacune de leur côté, sa fille et la comédienne ?

Et surtout, qui est ce touriste ?

Quand nous apprenons son identité, une autre partie se joue : mensonges contre mensonges, l’auteur et le touriste vont s’affronter, et ce… jusqu’à la vérité. Et pendant ce temps-là, l’auteur, manipulateur à souhait, écrit la pièce qui est en train de se jouer.

Avertissement: « J’ai bien fait de revenir ! » n’est absolument pas la suite de « J’ai bien fait de venir… », du même auteur, créée en Avignon en 2011.

 

Mise en scène : Jean-Marie Cornille et Gérard Vantaggioli

Distribution : Vanina Delannoy, Elise Cornille, Florian Martinet et Jean-Marie Cornille

Théâtre du Chien Qui Fume
75 rue des Teinturiers
84000 Avignon

Du 7 au 30 juillet – 21h00
Durée 1h20

Relâches : 12, 19 et 26 juillet

Amour Amère, porté par Jean-Pierre Bouvier

A la veille de l’enterrement de sa femme, Edouard évoque leur amour peu banal dont le récit s’achève sur un coup de théâtre qui donnera un sens à sa vie et interrogera la nôtre.

 

 

 

Mise en scène : Jean-Pierre Bouvier

Distribution : Jean-Pierre Bouvier

Espace Roseau Teinturiers
45 rue des teinturiers
84000 Avignon

Du 7 au 31 juillet  – 21h15
Durée 1h10

Relâches : 13, 20 et 27 juillet

Galerie Photo
Retour en Haut