Présentation des aides

Fonds d'urgence au spectacle vivant

Suite aux attentats du 13 novembre 2015, le Conseil d’administration de l’Adami a voté une aide exceptionnelle au spectacle vivant d’1 million d’euros. 

500 000 € ont abondé le fonds d’urgence national coordonné et géré par le Centre national des variétés et 500 000 € ont été attribués à la création d’un fonds géré directement par l’Adami. Ce dernier ayant été utilisé à hauteur de 129 100 €, l’Adami a décidé de verser les 370 900 € restant au fonds d’urgence géré par le CNV pour réunir sous une même structure l’ensemble des demandes toutes filières confondues.

Les aides à la sécurisation

Aider les lieux et notamment les festivals à renforcer la sécurisation de leurs équipements et de leur accueil pour assurer la protection des artistes et du public.

Les structures et les compagnies peuvent faire appel au Fonds d’urgence pour les aider à financer les dépenses suivantes :

  • Surcoûts liés au renforcement des mesures de sécurité, notamment des festivals, pour l'accueil et la protection des artistes et du public.
  • Frais supplémentaires liés à des reports de dates (communication, location…),
  • Pertes de recette (baisse de fréquentation, annulation, report, etc.) ou frais déjà engagés sur des spectacles annulés ou reportés, etc.
  • Soutien temporaire en prévision d’une indemnisation à venir (délai de versement des assurances), Le maintien et le soutien à l’emploi artistique.

> plus d’informations sur le site dédié

ou par téléphone au numéro vert 0800 941 333

Fonds d'urgence Adami

11 structures, impliquant 71 artistes ont bénéficié du fonds d'aide mis en place par l'Adami pour un montant total de 129 100 €.

Le Roi Lear - Théâtre de la Madeleine – 52 800 €
Bouc de là ! – La Baraque liberté – 30 000 €
Zaïdè, mon grand-père et moi – Compagnie Idéal Deux Neuf – 3 000 €
Karim Kacel – Nord Com – 7 500 €
Espace Vital – Compagnie Hercub’ – 3 000 €
Comment Marie Forte-Cuisse réussit à alléger le poids de l’histoire – Compagnie les Chants de Lames – 3 000 €
Roméo et Juliette - Théâtre Romain Rolland - 2 000 €
L'Ecole des femmes - Théâtre du Passeur - 9 300 €
Madame Bovary - Compagnie La fiancée du requin - 9 500 €
Naissance d'un chef d'oeuvre - Plateau 31 / Compagnie Mack et les gars - 6 000 €

 

 

Nouveau dispositif d’aide aux projets dramatiques proposé par l’Adami : Aide à la continuité dans le Théâtre Privé

Ce nouveau programme d’aide est mis en place afin de permettre à un spectacle de théâtre, créé dans un théâtre adhérent de l’ASTP, de pouvoir s’installer dans la durée afin de trouver son public.
Cette expérience d’aide  à l’emploi des artistes, initiée par l’Adami, se déroulera sur la saison 2015-2016 et pourra être poursuivie ultérieurement si elle se révèle positive.
Chaque projet éligible sera présenté à la Commission Dramatique, qui décidera de l’attribution ou non de l’aide.

Consultez ici le détail de ce nouveau programme

Porteurs de projet

Pour faire une demande d'aide  > cliquez ici