fbpx
Fermer
Fermer
Retour

Je cherche un financement pour produire mon projet musical global

Adami 365 : un dispositif d’accompagnement sur le projet global d’un artiste-producteur qui comprend au moins trois projets, dont un enregistrement, et qui se déroule sur 12 mois.

Ce programme s’adresse aux artistes-interprètes principaux identifiés sur la scène musicale qui gèrent en direct leur carrière en (co)produisant majoritairement leurs enregistrements à travers une structure (association ou société) qu’ils contrôlent et dédiée à leurs projets. La structure doit être propriétaire majoritaire du master de l’enregistrement.

Ces artistes doivent être associés de l’Adami et avoir bénéficié à plusieurs reprises d’aides financières et/ou fait partie des opérations de développement de carrière initiées par l’Adami.

La demande doit être portée par la structure contrôlée par l’artiste et dédiée à son projet. La structure doit être propriétaire majoritaire du master de l’enregistrement.

Le représentant légal de la structure s’engagera à respecter la Charte des valeurs établie par l’Adami pour bénéficier de l’aide.

> lire la Charte des valeurs

Les conditions à remplir pour en bénéficier :

L’artiste ou le groupe doit :

  • avoir une structure qu’il contrôle, dédiée à ses projets
  • au moins 50% des artistes-principaux doivent être artiste associé de l’Adami ou en cours d’adhésion
  • pour chaque artiste principal, soliste et leader d’un ensemble, avoir généré sur les 5 dernières années au moins 1 500 € de rémunérations de droits* pour les artistes musiques actuelles, jazz, musiques du monde/traditionnelles, ou au moins 300 €* pour les artistes de musique classique, lyrique ou contemporaine (*montants pris en compte avant les prélèvements sociaux),
  • avoir bénéficié d’au moins 2 aides financières traditionnelles de l’Adami sur les 8 dernières années et/ou avoir été lauréat Adami Détours, Adami Talents jazz, Adami Révélations classiques, Sessions Unik, Hip hop symphonique, etc…
  • au cours des 3 dernières années, avoir dispensé en son nom au moins 5 concerts dans des salles aux jauges de 600 places minimum pour les artistes variétés/musiques actuelles et 300 places minimum pour les artistes classique et jazz (les festivals et premières parties n’étant pas pris en compte),
  • avoir déjà enregistré au moins 1 album ayant fait l’objet à sa sortie d’une distribution commerciale physique et/ou digitale, hors agrégateurs en l’absence d’une distribution physique,
  • avoir 3 projets dans les 12 mois à venir dont un enregistrement (l’artiste sera propriétaire du master), accompagné de projets de résidence, clip, de diffusion de concerts..etc. L’enregistrement ne doit pas être terminé lors du passage en commission et les projets audiovisuels ne doivent jamais avoir été diffusés. Une aide à la création ne peut être sollicitée sans intégration de sa diffusion,
  • respecter les plafonds d’aide propres aux différents volets composant ce programme (enregistrement, promotion d’un enregistrement, image, création, diffusion),
  • s’inscrire dans le respect de la législation et des conventions collectives applicables et employer directement les artistes prenant part à l’enregistrement.

> téléchargez le document détaillant la marche à suivre, les conditions et les documents à fournir

Si ces conditions sont réunies, la demande de principe est soumise à la commission d’aides aux projets relative à son esthétique.
En cas d’acceptation, le dossier est constitué, après un rendez-vous avec l’artiste, puis soumis au vote de la commission.

Comment faire ?

Rappel : la demande doit émaner de l’artiste et non d’intermédiaires.

Si vous réunissez ces conditions, vous pouvez nous appeler au :

01 44 63 10 00 (choix 2)
du lundi au vendredi
de 9h à 13h et de 14h à 17h30

Vous avez une question ?

Sur quels éléments les commissions se basent-elles pour soutenir les projets musicaux ?

L’Adami apporte une aide financière à des projets portés par des artistes-interprètes qui gèrent en direct leur carrière en (co)produisant majoritairement leurs enregistrements à travers une structure (association ou société) qu’ils contrôlent et dédiée à leurs projets.

Ces soutiens sont attribués de façon sélective par les commissions élues, qui devront inscrire leur décision dans une enveloppe budgétaire contrainte.

Les membres des commissions accorderont particulièrement leur attention à :

  • l’appréciation artistique du projet
  • le développement de carrière de l’artiste
  • l’appréciation budgétaire du projet

> téléchargez la grille d’appréciation des projets musicaux présentés en commission artistique

 

Ce contenu vous a-t-il été utile : Oui - Non
Qui peut demander une aide pour son projet artistique ?
  • Un artiste producteur qui gère sa propre structure ou un artiste en nom propre.
  • Un artiste associé de l’Adami dans le cadre des programmes qui leur sont destinés : Déclencheur projet théâtre, Déclencheur projet audiovisuel
  • Un producteur audiovisuel ou musical, un producteur de spectacle, une compagnie… qui emploient des artistes-interprètes, représenté par une structure de droit privé dotée d’une personnalité morale (association, SARL, EURL) avec un code APE en rapport avec le champ artistique.

    (Dans le cadre de la réforme des aides aux projets artistiques mise en oeuvre en 2021, l’Adami informe les porteurs de projets que les aides aux structures seront ouvertes au 2ème trimestre 2021).

Ce contenu vous a-t-il été utile : Oui - Non
Retour en Haut