Révélations classiques

Révélations classiques 2016

Le premier concert de la nouvelle promotion des Révélations classiques de l'Adami est accueilli par le festival Pablo Casals de Prades, le 3 août 2016 à 17h, à l'Eglise de Catllar.

 

> pour réserver

 

Les artistes lyriques

Jérôme Boutillier, baryton

D’abord pianiste, Jérôme Boutillier effectue une formation musicale complète aux CRR de Rueil-Malmaison et de Boulogne-Billancourt : 1er prix de piano, formation musicale, musique de chambre et accompagnement ; puis DE de professeur de piano en 2008 au CEFEDEM Bourgogne. Fort d’une expérience pianistique acquise en master-classes et concours internationaux, il se tourne progressivement vers l’accompagnement vocal pour finalement débuter le chant lyrique en 2008.
En  septembre 2011, il est admis au PSPBB dans la classe de Blandine de Saint-Sauveur puis d’Anne Constantin où il obtient le DNSPM de Chant Lyrique en juin 2014. Ces études supérieures furent l’occasion pour lui d’explorer le répertoire, et de travailler en scène et en master-classes avec des artistes reconnus (Dalton Baldwin, Laurence Dale, José van Dam…).
C’est ainsi qu’en mars 2014 il interpréta le rôle-titre de Figaro dans Le Barbier de Séville mis en scène par Alain Garichot, ou Escamillo dans Carmen de Bizet à la Salle Ravel de Levallois, mis en scène par Diane Chèvre-Clément et accompagné par le Jeune Orchestre Symphonique Maurice Ravel dirigé par Vincent Renaud.
Il chantera Don Sanche dans « Le Cid ou Chimène » d’Antonio Sacchini en 2017, dans une coproduction de l’ARCAL et du CMBV, avec le Concert de la Loge Olympique dirigé par Julien Chauvin ; création en Île-de-France et tournée dans toute la France. On l’apercevra également en Escamillo au Grand Théâtre de Cahors et à la Halle aux Grains de Toulouse en septembre et octobre 2016
Depuis octobre 2014, Jérôme Boutillier est représenté par l’agence artistique OIA Brentano.

Marie Perbost, soprano

Encouragée dès son plus jeune âge par sa mère chanteuse,  Marie Perbost entre à la Maîtrise de Radio-France où elle se formera auprès des plus grands chefs (Kurt Masur, Myung Wung Chung…) et fera de nombreux concerts, aussi bien en France qu’à l’étranger. Reçue au Con-servatoire National Supérieur de Paris, elle découvre auprès d’Alain Buet les subtilités du métier d’artiste.
Marie se passionne pour le riche répertoire du Lied et de la mélodie auprès de l’inspirante Anne le Bozec. Coup de cœur amical et musical, la pianiste Joséphine Ambroselli deviendra sa partenaire privilégiée dans cette aventure artistique.
Elle s’attache à être une chanteuse polyvalente, capable d’interpréter des répertoires très variés. Nouveau défi : elle est Soprano solo et membre fondateur de l’Ensemble 101, collectif de théâtre musical contemporain a cappella qui a pour vocation d’interpréter la musique composée par Mike Salomon. Déjantés, drôles et hors-normes, découvrez-les  sur www.ensemble101.fr/ !

Blaise Rantoanina, ténor

Blaise Rantoanina est un ténor malgache, c’est à l’église qu’il découvre le chant et qu’il décide alors d’y consacrer sa carrière.  En 2008, il débute le chant lyrique avec la Soprano Malagasy Holy Razafindrazaka. Encouragé par ses professeurs, il décide de poursuivre ses études en France et intègre en 2010 le Conservatoire Francis Poulenc dans la classe de Pierre Catala. Après l’obtention du Diplôme d’Etude Musical en 2012, il est reçu au Conservatoire National Supérieur de Paris où il poursuit ses études en Master dans la classe de Maarten Koningsberger.  Il est également diplômé de chant grégorien de l’école du chœur grégorien de Paris et participe depuis 2010 à de nombreuses productions à travers le monde.  On a pu notamment l’entendre cet hiver sous la baguette d’Adrien Perruchon à l’auditorium de Poitiers, dans son répertoire de prédilection, le bel canto (Nemorino) et l’opéra comique Candide de Bernstein.
Cet été, on pourra l’entendre dans le rôle du deuxième sorcière et du marin dans Didon et Enée de Purcell avec le Palais Royal.
En mars 2017, il incarnera Paolino dans il matrimonio segreto de Domenico Cimarosa, dans une mise en scène de Cécile Rousset et de Julien Lubek.

Eva Zaïcik, mezzo-soprano

Révélation lyrique de l'ADAMI 2016, la mezzo-soprano Eva Zaïcik obtient cette même année un Master de chant mention TB à l'unanimité, au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Elle y suit l'enseignement d'Elène Golgevit, tout en se perfectionnant auprès de grands maitres tels Anne Le Bozec, Margreet Hönig, Janina Baechle, Kenneth Weiss ou Réné Jacobs...
Sa grande sensibilité et ses goûts musicaux éclectiques la mène à partir à la rencontre de toutes les formes d'expression que lui offre le répertoire vocal. Elle collabore ainsi avec de nombreux ensembles de musique ancienne tels Attentive au dialogue des cultures, elle était l’invitée du Festival Européen d’Aix en Provence, du Festival d’Avignon et de la Fondation Royaumont, pour participer au projet Oraciòn, unissant musiciens Orientaux et Occidentaux. Elle crée à cette occasion une pièce d’Ahmed Essyad, composée pour elle et le Quatuor Tana.
Lors de ses études de chant à la Maîtrise de Notre Dame de Paris, elle co-fonde en 2008, l’Ensemble Lunaris, avec lequel elle explore un large répertoire du médiéval au contemporain, pour leur formation atypique de trois voix féminines et une viole de gambe. Elles publient leur 1er CD en 2014. Remarquée pour la richesse de son timbre et son aisance scénique, elle interprète plusieurs rôles à l’Opéra : Dido (Dido and Aeneas), Melibea (Il Viaggio a Reims), Farnace (Mitridate), 2nd Sorcière (Dido and Aenas), Diane à la Houppe (les Aventures du Roi Pausole) et avec l’Atelier Lyrique de l’Opéra de Paris celui d’Ernesto (Il Mondo della Luna).
Lors de la saison 2016/2107 elle sera notamment la Messagiera (Orfeo de Monteverdi) et la 3ème Dame (Die Zauberflöte de Mozart) à l'Opéra de Dijon et participera à la tournée française du Centre de Musique Baroque de Versailles autour des Amants Magnifiques de Lully (Massy, Rennes, Avignon, Reims, Le Touquet).Elle participera à la tournée du Jardin des Voix, pour la saison 2017/2018, sous la direction William Christie .

Les instrumentistes

Anna Göckel, violoniste

Anna Göckel découvre le violon à Marseille, avant d'étudier au Conservatoire de Paris avec Jean-Jacques Kantorow, puis aux Pays-Bas avec Boris Belkin.
Elle se passionne pour la musique de chambre, travaille avec le Quatuor Ysaÿe et rencontre Menahem Pressler, Ferenc Rados, Jean-Claude Pennetier, Donald Weilerstein, Maxim Vengerov, Hatto Beyerle. Elle se perfectionne actuellement auprès de David Grimal à Saarbrücken.
Elle remporte à 21 ans le Concours de l'ARD de Munich au sein du Trio
Karénine, et se produit au Wigmore Hall de Londres, au Victoria Hall à Genève, à la Herkulessaal à Munich, au Théâtre des Champs-Elysées à Paris.
Anna a joué en soliste avec l'OSLP, le Neue Westfalen Philharmonie et l'orchestre de la Bayerische Rundfunk. Elle est invitée à l'Académie Ozawa et en 2016 au Steans Music Institute du Festival de Ravinia (USA).
Anna Göckel joue sur un Stradivarius de 1734, grâce au soutien de l'Atelier Cels et de la Karolina Blaberg Stiftung

Justine Métral, violoncelliste

Artiste résidente à la Chapelle Reine Elisabeth auprès de Gary Hoffman depuis mars 2016, Justine est une jeune violoncelliste de 20 ans, diplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris en Juin 2015.
Justine est la violoncelliste du Trio Metral, trio familial formé avec ses frères Victor, pianiste et Joseph, violoniste, tous deux diplomés du CNSMDP dans les classes respectives de Michel Dalberto et Olivier Charlier. Ils obtiennent la licence de musique de chambre  dans  la classe de Claire Desert, Ami Flammer et Yovan Markovitch en 2013 et rentrent à l’unanimité en master de musique de chambre en fevrier 2015 dans la classe de François Salque. Le Trio Metral a reçu l’enseignement de Mehnaem Pressler, Renaud Capuçon, Peter Crooper, Heime Muller, et suit régulièrement les sessions de l’ECMA qui les ont amenés à rencontrer Hatto Bayerle, Johannes Meissl, Shmuel Askenasi, Ferenc Rados et Avo Kouyoumdjian. Depuis deux ans ils reçoivent les conseils du quatuor Isaye lors de l’académie Musique à Flaine. Ils suivent la formation ProQuartet depuis janvier 2016.
Justine joue actuellement un violoncelle Franck Ravatin, prété par la Caisse d'Epargne Rhone-Alpes à l'initiative de l'association “ Talent et Violoncelle ”.

Philibert Perrine, hautboïste

Philibert Perrine intègre en 2011 le CNSM de Paris, dans la classe de Jacques Tys, David Walter et Frédéric Tardy.
Durant son cursus, il participe à des orchestres de jeunes tels que le Gustav Mahler Young Orchester, l'orchestre du festival du Schleswig-Holstein. Ces expériences lui ont permis de se produire dans des salles prestigieuses telles que le Concertgebouw d'Amsterdam, le Royal Albert Hall, la Salle Pleyel, le Salzburger Festspiele, sous la baguette de chefs tels que Philippe Jordan, Susanna Mälkki, Matthias Pintscher..
Il participe à de nombreux festivals (Festival de Deauville, Jeunes Talents, Flâneries de Reims…) et concerts de musique de chambre en différentes formations, notamment avec l'Ensemble Ouranos avec lequel il est en résidence à la Fondation Singer-Polignac, et est invité à jouer avec des ensembles tels que l’Opéra de Paris, l'Orchestre de Paris, l’Ensemble Intercontemporain, l’Orchestre de Chambre de Paris, l'Opéra de Lyon, l'Ensemble Les Dissonances...
Finaliste du Concours International du Printemps de Prague en 2014, il remporte la même année le 1er prix du Concours International de hautbois Crusell, puis obtient en 2015 le troisième prix du prestigieux Concours international de hautbois de la Fondation Sony Japon, ainsi que le prix de la meilleure interprétation de l’oeuvre contemporaine. En 2016, il remporte le troisième prix et le prix de la meilleure interprétation de l’oeuvre contemporaine du Concours international de hautbois de Muri. Ces succès lui donnent l’occasion d'interpréter les principaux concertos du répertoire du hautbois (Mozart, Strauss, Bach…) avec des orchestres tels que le Prague Chamber Orchestra, le Gunma Symphony Orchestra, the Jousia Ensemble, l’Argovia philarmonic....
En 2015, il intègre l'Orchestre de l'Opéra de Paris en tant que hautbois co-soliste.

Tanguy de Williencourt, pianiste

Musicien complet, Tanguy de Williencourt est à la fois un remarquable soliste et un pianiste recherché en musique de chambre.
Formé par Roger Muraro, Jean-Frédéric Neuburger et Claire Désert, il obtient au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris ses Masters depiano, d’accompagnement et de direction de chant mention très bien à l’unanimité. Les conseils qu’il reçoit par ailleurs de Maria João Pires, Christoph Eschenbach et Paul Badura-Skoda le marquent particulièrement.
Lauréat de la fondation Banque Populaire, ses concerts en soliste ou en musique de chambre le font jouer salle Gaveau à Paris, au Alti Hall à Kyoto, à la Philharmonie de Saint-Pétersbourg ou à la Kammersaal de la Philharmonie de Berlin. Il est invité par les festivals Chopin à Nohant, Piano à Lyon, La Folle Journée de Nantes, La Roque d’Anthéron, et est accueilli sur les ondes de France Musique, de la BBC et du Bayerischer Rundfunk.
Son premier disque en compagnie du violoncelliste Bruno Philippe, consacré à
Brahms et Schumann, est sorti en 2015 chez Evidence Classics.

 

 

Cette opération est organisée par l’Association artistique de l’Adami. Créée en 1994 par l’Adami, elle concoit et produit des opérations et des événements permettant aux  artistes-interprètes professionnels de démarrer ou de poursuivre leur carrière dans les meilleures conditions.

Association Artistique de l'Adami
14-16 rue Ballu
75311 Paris Cedex 09 - France
tél : 01 44 63 10 00

Les concerts des Révélations classiques

Dans le cadre de sa mission de promotion et d’accompagnement de carrière d’artistes, assurée par l’Association artistique de l’Adami, l’Adami présente Les Révélations Classiques. Chaque année depuis 20 ans Françoise Pétro et Sonia Nigoghossian, conseillères artistiques, révèlent 8 jeunes artistes solistes, instrumentistes et lyriques prometteurs. Ce concert met en lumière leur talent et permettra au public et aux professionnels de les découvrir, leur donnant ainsi accès à une carrière internationale.

> Les concerts

Partenaire