Les comédiens 2015

Audrey Bastien

Audrey Bastien vit une partie de son enfance aux Etats-Unis et devient bilingue à cette occasion. A 17 ans, elle obtient le rôle de Clara dans le thriller, Simon Werner a disparu... de Fabrice Gobert, filmée par Agnès Godard. Depuis, elle continue à tourner des films dont J'aime regarder les filles, de Frédéric Louf, Puppy Love de Delphine Lehericey, 2 automnes 3 hivers de Sebastien Betbeder et, dernièrement, For this is my body, de Paule Muret. En 2014, Elena Serra l'a initiée au mime et la sensation singulière d'être sur scène.

Alix Blumberg Dit Fleurmont

En 2011, Alix entre aux Cours Florent. En 2013, elle joue dans Lettres Mortes, création de Stéphanie Aflalo au Théâtre de la Loge. Puis, elle intégrera la Cie Les corps Vagabonds dans une création de Flavien Bellec Hamlet/Peut-être/Ressucité. En 2014, elle joue dans Le songe d’une nuit d’été mis en scène par Philippe Calvario au Théâtre de l’Odéon, dans le cadre du Colloque Shakespeare 450.
La même année, création de la Cie Pull-Over avec le spectacle Pull-Over mis en scène par Marylou Rieucau puis la création de la Cie Senoz avec le spectacle de Pierre Verney L’homme qui revenait un soir  et dans la création Oedipe mise en scène par Flavien Bellec au Théâtre de l’Opprimé.

Barbara Bolotner

Barbara est formée au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris. En 2011, elle joue dans Mince Alors ! de Charlotte de Turckheim. D’autres films suivront  tels que : Malavita de Luc Besson, Fiston de Pascal Bourdiaux, 24 jours d’Alexandre Arcady, Les vacances du petit Nicolas de Laurent Tirard… Elle participe aussi à des émissions pour Canal + ou à la série Scènes de ménage. Elle joue également dans des téléfilms pour France TV ou Arte dont les plus récents sont Couleur locale de Coline Serreau et La douce empoisonneuse de Bernard Stora. En juin, elle sera dans le prochain film de Charlotte de Turckheim Qui c’est les plus forts ?

Pierre Boulanger

Pierre débute au cinéma aux côtés de Omar Sharif dans Monsieur Ibrahim et les Fleurs du Coran de François Dupeyron, dans un rôle pour lequel il obtient le prix d'interprétation masculine au Festival de Chicago 2003. 2007-2009 : classe libre du Cours Florent, nombreux téléfilms, cinéma avec Nos 18 ans et Notre jour viendra de Romain Gavras. 2009 : pause... et long voyage à moto, durant 7 mois, de Paris à Calcutta. Après avoir tourné Monte Carlo pour la 20 Century Fox, viennent le théâtre et les films indépendants : Après la Bataille, Road Games, God help the Girl primé en 2014 pour The best ensemble performance à Sundance. Et il réalise des courts-métrages.

Amir El Kacem

2009 : Cours Florent. Mention très bien. 3 ans après, il intègre - grâce à une scène de La vérité si je mens ! le CNSAD Paris. Il travaille avec acteurs et metteurs en scène de renom : Gérard Desarthe, Sandry Ouvrier et Xavier Gallais. Diplôme (juin 2014). Août 2014 : grâce à son agent Dorothée Grosjean et au soutien de directrices de casting... premiers pas au cinéma avec Robert Guediguian, aux côtés de Simon Abkarian et Ariane Ascaride. Il enchaîne avec une apparition dans un film de Michel Gondry et rejoint Frédéric Schoendoerffer sur l’aventure du Convoi. Il séduit Nicole Garcia et Louise Bourgoin pour Lucas Belvaux et épaule Adèle Exarchopoulos dans le film de Pierre Godeau Défense d'aimer. Il écrit des textes qu’il joue au Théâtre Trévise puis au Jamel Comedy Club.

 

Philippe Ferhat

Sevré, Philippe décida de quitter la sauvage région bordelaise dans laquelle il a grandi élevé parmi les loups. C’est en arrivant dans la capitale qu’il découvrit et intensifia sa pratique théâtrale en travaillant les répertoires classique et contemporain au sein de l’école Auvray-Nauroy ainsi qu’au studio d’Asnières.
Le jeune comédien terminera sa formation par le Laboratoire de l’Acteur avec Hélène Zidi et Célia Granier Deferre.  Il a commencé à faire ses premières armes dans des courts-métrages étudiants et au théâtre. Signe particulier : son rêve le plus fou (après le métier d’acteur) est d’ouvrir une baraque à frites.

Lou Gala

Lou Gala est repérée au Cours Florent. A 16 ans, elle obtient son premier rôle à la télévision dans la série la Smala. Après quelques courts-métrages, elle joue dans 16 ans ou presque réalisé par Tristan Séguéla. En 2013, elle suit l'enseignement de Daniel Berlioux au conservatoire Erik Satie. Cette rencontre artistique et humaine est déterminante dans son parcours. En 2014, sa prestation dans le clip Maux d'enfants de Patrick Bruel la révèle davantage. Par la suite, elle travaille avec l'artiste russe Masha Vasyukova. Début 2015, elle est à l'affiche de BIS réalisé par Dominique Farrugia et prochainement dans Le Zèbre de Frédéric Berthe.

Lou Granarolo

Comédienne, metteure en scène, directrice de la Cie Sephirah, se forme à la réalisation (ETSAM) puis au jeu au Cours Florent et à l'ESAD (2010/2013) avec entre autres Jean-Claude Cotillard, Sophie Loucachevsky, Marie-Christine Orry, Anne-Laure Liégeois, Christophe Roque, Christophe Patty et Paul-André Sagel. Elle a joué dans Illusion(s) de Galin Stoev, Bettencourt Boulevard de Jean-Louis Hourdin & Yvan Grimberg, Histoires de famille de Valentine Lauzat, Ils étaient une fois (chapitre 3) de  Cie Maelström. A tourné avec Stéphane Brizé, Luc Gallissaires, Mathias Langlois. A réalisé L'enfant secret (court-métrage) et a été 3e assistante à France 3.

Paul Granier

Paul Granier est né en 1992. Passionné de sport, il se tourne vers le théâtre à l’âge de 16 ans en intégrant le conservatoire de Béziers. Il y découvre les grands auteurs, et développe son jeu de comédien. Il intègre, en 2010, la promotion XXXI de la Classe Libre du Cours Florent. Il travaille successivement sous la direction de Jean-Pierre Garnier, Cyril Anrep, le collectif Les Possédés, Philippe Duclos, Gretel Delattre. En 2013, il obtient le rôle principal de la pièce Bouli Année Zéro mis en scène par Emmanuel Demarcy-Mota pour une tournée en France et en Suisse. Parallèlement au théâtre, Paul commence à tourner dans des longs-métrages, des téléfilms ainsi que des courts-métrages, notamment pour la FEMIS.

Hélène Kuhn

Hélène est née aux Etats Unis et grandit à Paris. Très jeune, elle se forme au ballet, à la danse contemporaine et au chant lyrique. Elle intègre le Cours Simon en 2006. En 2008, elle part à New York, admise au New York Conservatory for Dramatic Arts and School for Film and Television (NYCDA/SFT), formation intensive axée autour de la méthode de Stanford Meisner. De retour à Paris en 2012, elle rencontre son agent et poursuit son chemin au théâtre, à la télévision, au cinéma tournant aussi bien en français qu’en anglais. Elle reçoit le Prix jeune espoir féminin au Festival de la fiction TV de La Rochelle en 2014.

Félix Kysyl

Félix Kysyl est passé par la Classe Libre du Cours Florent et a intégré le CNSAD en 2012. Au théâtre, il a travaillé sous la direction de Richard Brunel dans J’ai la femme dans le sang d’après Feydeau, au CDN de Montreuil et en tournée, Lukas Hemleb dans Les Arrangements de Pauline Sales au Théâtre des Célestins, et Guy Pierre Couleau et Arnaut Meunier dans le théâtre-feuilleton Docteur Camiski ou l’esprit du sexe de Pauline Sales et Fabrice Melquiot dans plusieurs CDN. Au cinéma, il a travaillé sur Fatima de Philippe Faucon, et Chocolat de Roschdy Zem. A la télévision, on pourra le voir dans Malaterra, réalisé par Jean-Xavier de Lestrade. Il fait également parti du collectif Damaetas.

Clémence Labatut

Formée au Cours Florent, notamment chez Julien Kosellek, Clémence passe du jeu à la mise en scène dans divers projets et tourne, entre autres, pour Thierry Obadia et Anaïs Sartini. Elle travaille également au Maroc, dans une création de Fatym Layachi, sous la direction d’Othman Naciri ou encore avec la cie Dabateatr. En 2013, elle intègre la Classe Labo (CRR Toulouse/Chantiers Nomades) et travaille avec Sébastien Bournac, Yann-Joël Collin, Jean-Louis Hourdin... Les comédiens de la formation créent l’association LabOrateurs et montent avec Pascal Papini Hyperland, spectacle déambulatoire. Elle prépare actuellement sa prochaine mise en scène.

Salim Fontaine

Le théâtre avec une pièce mise en scène par Amélie Armao qui interroge sur les racines des habitants de son quartier. Deux ans plus tard, il entre au Cours Florent, travaille avec Maxime Franzetti, Bruno Blairet, Valérie Negre. Il poursuit son expérience au LFTP, où il approfondira sa connaissance sur le Théâtre Physique. Salim a travaillé avec Pippo Delbono sur Henry V à Chieti (Italie), Katharina Stegmann sur Macbeth à Nanterre, Sabrina Ahmed. Salim débute sur Bienvenue aux délices du gel à Toulouse. Il a également joué dans des courts-métrages et téléfilms.

Garlan Le Martelot

Originaire de Bretagne comme son prénom peut l’indiquer, Garlan Le Martelot a été formé à la Classe Libre du Cours Florent. Son diplôme en poche, il joue au théâtre sous la direction de Jorge Lavelli, Jacques Lassalle, Bernard Levy, Henri Dalem, Rebecca Stella… Devant la caméra, il tourne pour Mabrouk El Mechri Maison Close, Jean-Patrick Benes et Allan Mauduit Chair Fraîche, Arnaud Benoliel A mi-chemin, (Festival de Sydney et Montréal, diff. FR3), Nicky Marbot et Jan Rouiller The Radar, (50 sélections,16 prix), Olivier De Plas Q.I, Edwin Bailly, Mélissa Drigeard, Jean-Paul Rouve… Pour son bonheur, il est Mélodie dans On the road to paradise, réalisé par Marion Laine.

Marilou Malo

Marilou se forme à l’art dramatique à Toulouse et au sein du Conservatoire du XIe arrondissement de Paris avant d'intégrer l'ESAD (promotion 2013). Elle travaille notamment avec Christophe Rauck, Anne-Laure Liégeois, Jean-Claude Cotillard et fait ses premiers pas au cinéma devant la caméra de Stéphane Brizé. Elle joue dans The european crisis games mis en scène par Bruno Freyssinet, en tournée européenne en 2014 et dans Illusions d'Ivan Viripaev sous la direction de Galin Stoev avec qui elle collabore à nouveau au cours de lectures au Théâtre de la Colline. En 2015, elle co-met en scène ADN de Dennis Kelly avec son collectif Good morning Bonnie.

François-Xavier Phan

Il découvre le théâtre au conservatoire d’Antony avec Brigitte Damiens et Christian Gonon Il participe au stage dirigé par Ariane Mnouchkine au théâtre du Soleil en 2009. La même année, il intègre la formation d’acteur du Théâtre National de Bretagne à Rennes dirigée par Stanislas Nordey. Il travaille dès la sortie de l’école avec Marguerite Gateau, réalisatrice pour France Culture, Stanislas Nordey, Guillaume Doucet, Simon Deletang, Benoit Bradel, Bernard Sobel, Laurent Meininger, Marine Bachelot, le collectif Nose… Parallèlement au théâtre, il rencontre son agent Brigitte Descormiers. Il sera prochainement dans deux longs-métrages.

Juliette Prier

Après trois années au Conservatoire du XXe, Juliette intègre l’ERAC en 2011 où elle travaille notamment avec Martial di Fonzo Bo, Catherine Marnas et Nadia Vonderheyden, avec qui elle part jouer Les Draps au Maroc. Giorgio Barberio Corsetti la dirige dans La Famille Shroffenstein de Kleist lors du dernier festival d’Avignon.   Elle monte son collectif en 2014, où elle crée Love on the Beat (sélectionné au festival Péril Jeune), et joue dans Reste(s), une création de Laureline Le Bris-Cep, à la Friche Belle de Mai. Parallèlement, Juliette aura tourné dans Paris de Cédric Klapisch, Imago de Cyril Teste, Whiskied Out de Sophie Beaulieu, et écrit/réalisé son premier court (finaliste NIKON).

Astrid Roos

Parallèlement à ses 5 ans d’art dramatique au Conservatoire du XVIe et au Studio Muller, elle fait ses premiers pas sur Canal+ (Sweet Dream). En 2012, elle décroche le rôle principal féminin du film Tanjaoui de Moumen Smihi, en sélection officielle au Festival International du Film de Marrakech. Puis, elle interprète de nouveau un premier rôle dans l'adaptation du best-seller asiatique Laskar Pelangi II, de Benni Setiawan. En 2015, elle tourne pour Olivier Marchal dans Section Zéro pour Canal+. Au théâtre, elle joue sous la direction de Philippe Baronnet dans Bobby Fischer vit à Pasadena de Lars Norén, et Guillaume Carrier dans Ruy Blas de Victor Hugo.

Roby Schinasi

Roby fait ses débuts à la télévision dans L’amour C’est La honte de Bruno Bontzolakis. Par la suite, il intègre les cours Jean Laurent Cochet pendant un an puis  décide de partir à Los Angeles où il étudiera la méthode Stanislavski au prestigieux   Lee Strasberg Institute. A sa sortie, il décroche un rôle dans la série télévisée Gossip Girl ainsi qu’un rôle dans le film Behind the Candelabra de Steven Soderbergh aux côtés notamment de Mickaël Douglas et Matt Damon. Il sera prochainement dans le film Baby Baby Baby de Brian Klugman aux côtés de Bradley Cooper et Jessica Alba. De retour en France, il obtient un rôle dans La dernière leçon de Pascale Pouzadoux aux côtés de Sandrine Bonnaire.

Damien Zanoly

Formé par Claude Mathieu, Damien Zanoly commence par jouer dans Les Précieuses Ridicules de Molière ou encore Sallinger de Koltès. En 2010, admis au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique, il travaille entre autres avec Daniel Mesguich, René Féret, Philippe Calvario et Nathalie Baye. Damien intègre ensuite la troupe de Jean Bellorini avec La Bonne Âme du Se Tchouan de Brecht. En 2014, il interprète Charly 9 dans l’adaptation théâtrale du roman éponyme de Jean Teulé et joue dans Ni Dieu Ni Diable, lauréat du Prix Théâtre 13. Il tient également l’un des rôles titres du film Je vous ai compris réalisé par Franck Chiche, sorti en 2013.