fbpx
Fermer
Fermer
Retour

Je cherche un financement pour mon projet audiovisuel

Une aide directe à l’artiste pour déclencher son projet et l’accompagner pendant toutes les phases de production puis de diffusion.

Ce programme s’adresse :

  • aux danseuses, danseurs et mimes associés de l’Adami
  • aux comédiennes, comédiens, circassiennes, circassiens et marionnettistes associés de l’Adami qui perçoivent un certain niveau de rémunération de droits

Une nouvelle forme de soutien destinée aux artistes de ces esthétiques pour les aider personnellement à concevoir et à développer leur projet de création audiovisuelle dans lequel ils seront également interprètes.

Il fonctionne sous forme d’un appel à projets adressé par mail personnalisé aux artistes concernés suivi d’une sélection par les comités de sélection de projets artistiques.

A NOTER : cette aide n’est pas disponible en dehors de ces appels à projets ponctuels.

Les conditions à remplir pour en bénéficier :

• l’artiste-interprète doit être l’initiateur du projet et interprète dans le projet
• il sera l’interlocuteur direct de l’Adami
• l’artiste ne doit pas avoir une compagnie conventionnée
• les danseur(se)s et les mimes doivent être associé(e)s de l’Adami
• les comédien(ne)s, circassien(ne)s et marionnettistes doivent être associé(e)s de l’Adami et avoir perçu sur les 5 dernières années au moins 5 000 € de rémunération de droits (montants pris en compte avant les prélèvements sociaux)

• le projet doit être au stade de la conception
• le projet doit engager au moins 1 artiste-interprète à l’écran
• l’intégralité de la distribution devra être constituée de professionnels

L’artiste s’engage à respecter la Charte des valeurs établie par l’Adami pour bénéficier de l’aide.

> lire la Charte des valeurs

Phase 1 : formaliser son projet
Les projets retenus bénéficieront d’une bourse plafonnée à 3 000 € versée directement à l’artiste pour l’aider à déclencher son projet, à réception de justificatifs de dépenses (écriture du scénario, synopsis, recherche de partenaires, frais de repérage, réalisation d’un pilote avec emploi d’artistes, etc.)

Phase 2 : l’aide à la production
Si le projet se développe, une aide à la production est accordée automatiquement :
Aide garantie à la structure de production pour le tournage et la post-production, à hauteur de 80% des rémunérations brutes des artistes-interprètes à l’écran dans le respect des barèmes de la convention collective appliquée (TV ou Cinéma barèmes court-métrage) et dans la limite de 450 € bruts par artiste et par journée de tournage + un bonus de 12 000 € pour les vidéodanses et les webcréations et 15 000 € pour les court-métrages (demande à formuler via la plateforme des aides automatiques).

Phase 3 : l’aide à la diffusion
Aide garantie à la structure de production pour soutenir les dépenses liées à la diffusion et la promotion du film, plafonnée à 3 000 € (demande à formuler via la plateforme des aides automatiques).

Le cumul de ces 3 aides financières ne peut dépasser 20 000 € pour les webcréations et les vidéodanses et 30 000 € pour les court-métrages.

Projets qui ne peuvent solliciter cette aide :

Les captations de spectacles, les vidéoclips, les docu-fictions et les documentaires ne rentrent pas dans ce programme.

Le projet est porté ou coproduit majoritairement par :
• une structure conventionnée Drac (d’un montant annuel supérieur à 50 000 € pour le théâtre ou 80 000 € pour la musique et la danse) ;
• une structure publique nationale (opéras, centres dramatiques nationaux, théâtres nationaux, compagnies lyriques nationales) ;
• un théâtre municipal, un théâtre privé, une régie municipale, une collectivité publique et toutes structures assimilées.

Un projet refusé ne peut pas être représenté.

Les artistes ayant déjà bénéficié d’une bourse Adami Déclencheur projet Théâtre et les membres des instances de l’Adami (conseil d’administration, comité de surveillance et comités de sélection de projets artistiques), ne peuvent pas candidater à ce programme.

Vous avez une question ?

Qui peut demander une aide pour son projet artistique ?
  • Un artiste producteur qui gère sa propre structure ou un artiste en nom propre.
  • Un artiste associé de l’Adami dans le cadre des programmes qui leur sont destinés : Déclencheur projet théâtre, Déclencheur projet audiovisuel
  • Un producteur audiovisuel ou musical, un producteur de spectacle, une compagnie… qui emploient des artistes-interprètes, représenté par une structure de droit privé dotée d’une personnalité morale (association, SARL, EURL) avec un code APE en rapport avec le champ artistique.
    (Dans le cadre de la réforme des aides aux projets artistiques mise en oeuvre en 2021, l’Adami informe les porteurs de projets que les aides aux structures seront ouvertes fin septembre 2021).
Ce contenu vous a-t-il été utile : Oui - Non
Retour en Haut