Prix théâtre Adami

Parrainé cette année par Philippe Meyer, le Prix Théâtre Adami a été décerné à Jean-Christophe Blondel et la Compagnie Divine Comédie.

Jean-Christophe Blondel et la Compagnie Divine Comédie

Jean-Christophe Blondel © Greg Avenel

« A l’opposé de toute démarche marketing qui pourrait amener à produire ce qu’on pressent des attentes du public, la Divine Comédie travaille à offrir ce qu’il n’attend pas : soit par la découverte d’auteurs inconnus, soit par l’écoute neuve des connus, en tordant le cou aux a priori et aux attendus, en révélant des faces cachées, des veines inexplorées.

Ont été montés, Claudel (Partage de Midi), Ibsen (Solness Constructeur), et Fredrik Brattberg, jeune norvégien (prix Ibsen 2012) avec des artistes tout juste sortis du Conservatoire, mêlés à des aînés, témoins de l’histoire récente du théâtre. Et aussi, des artistes de cirque, danse, et de musique improvisée. Alliage difficile des disciplines qui nous met dans un inconnu fécond. Quand nous parvenons à faire de tout cela un spectacle clair et profond, nous gagnons notre pari : celui que chacun, quelle que soit sa culture, puisse trouver dans ces œuvres immenses et souvent jugées élitistes, de quoi méditer sur sa propre vie.

La prochaine pièce sera d’un célèbre inconnu, le philosophe Alain. En 1914, à 46 ans, ce pacifiste militant s’engage volontairement comme soldat de rang. Deux ans plus tard, il écrit au Front une « comédie » qui, avec un humour, une profondeur et une forme préfigurant ce que sera vingt ans plus tard Grand-Peur et misère du 3e Reich. Créé début 2018 pour sa forme courte en salle de classe et à l’automne pour sa version en théâtre, le spectacle, sera joué par des artistes d’Europe, de Syrie, d’Irak… La rencontre avec ces mots de cent ans et leurs propres expériences de la guerre et du pouvoir révèlera l’actualité de la pensée d’Alain : une pensée tantôt acide, flamboyante ou bouleversante, qui part du cœur et naît de l’action. Et c’est par là qu’elle fait théâtre. »

Jean-Christophe Blondel


Plus d’informations sur la compagnie : compagniedivinecomedie.com 

Le prix théâtre Adami

Le Prix Théâtre Adami, créé à l’initiative du Conseil d’Administration de l’Adami, a pour objet d’aider financièrement une compagnie pour la diversité de son activité, son talent d’interprétation et l’originalité de ses créations.
Le jury est composé des membres du collège dramatique.

Depuis sa création, ce prix,  doté de 35 000 € a été décerné à:

  • Igor Menjinsky/Compagnie les Sans Cou - Prix 2012 parrainé par Michel Boujenah
  • Fabian Chapuis/Compagnie Orten - Prix 2013 parrainé par Emmanuelle Devos
  • Jean-Christophe Dollé & Clotilde Morgiève/Fouic Théâtre - Prix 2014 parrainé par Zabou Breitman
  • Laurence Février/Compagnie Chimène - Prix 2015 parrainé par Sergi Lopez
  • Quentin Defalt Compagnie Teknaï - Prix 2016 parrainé par Christophe Barbier