fbpx
Fermer
Fermer
Retour

Je cherche un financement pour une « première partie »

Talents Adami Détours - Solidays 2017

Aide financière automatiquement attribuée pour l’emploi d’artistes-interprètes programmés en première partie de concert afin d’encourager le développement de leur carrière.

Les principales conditions à remplir pour en bénéficier :

La demande doit être portée par une structure de production de spectacles vivants ou leur partenaire : tourneur, label, éditeur… de droit privé doté d’une personnalité morale (association, SARL, EURL…), employeur de(s) l’artiste(s) et cessionnaire du spectacle. La structure doit détenir une licence d’entrepreneur de spectacles ou équivalent.

Le représentant légal de la structure s’engagera à respecter la Charte des valeurs établie par l’Adami pour bénéficier de l’aide :

> lire la Charte des valeurs

Afin de garantir et de veiller au respect des valeurs de cette charte, l’attribution automatique est soumise au contrôle des comités de sélection de projets artistiques réunis une fois par mois (sauf l’été).

L’emploi des artistes :

Destinée à soutenir l’emploi des artistes-interprètes, le montant de l’aide s’élève à :

  • 70% des salaires bruts des artistes-interprètes (répétitions éventuelles postérieures à la demande comprises)
  • Plus un forfait de 200 € par représentation pour couvrir une partie des dépenses de transport, techniques, administration et promotion
  • Aide plafonnée à 6 000 €

L’intégralité de la distribution du projet doit être rémunérée.

Il s’agit d’une aide exclusive pour laquelle les porteurs de projet ne doivent pas solliciter d’autres guichets (CNM…)

Délai pour déposer une demande :

Au plus tôt 4 mois et plus tard 15 jours avant la 1ère représentation.

Nombre d’artistes :

– 1 artiste-interprète salarié minimum au plateau et 1 seule entité artistique par demande

Nombre de représentations :

 – 3 représentations minimum sur 9 mois à compter de la 1ère représentation

Les autres conditions à remplir :

Durée du concert : entre 20 et 30 minutes dans des salles de programmation hors festival d’une capacité de plus de 350 places.

Respecter la charte de communication spécifique : communiquer le soutien de l’Adami sur les réseaux sociaux de l’artiste à l’occasion de chaque date aidée.

La demande doit être formulée par l’employeur des artistes et chaque représentation doit faire l’objet d’une cession avec contrepartie financière.

2 aides « premières parties » maximum par année civile et par structure, avec carence minimale d’un an entre deux aides à la première partie pour un même artiste.

Les cas où votre projet ne peut pas être pris en compte :

Le projet est porté ou ou co-produit majoritairement par :

  • une structure conventionnée Drac (d’un montant annuel supérieur à 50 000€ pour le théâtre ou 80 000 € pour la musique et la danse),
  • un lieu de programmation (sauf si porté par un artiste et/ou une compagnie sous réserve que 50% des dates fassent l’objet d’une diffusion extérieure au lieu),
  • une structure publique nationale (Opéras, Centres dramatiques ou chorégraphiques nationaux, théâtres nationaux, compagnies lyriques nationales),
  • un théâtre municipal, une régie municipale, une collectivité publique et toute autre structure assimilée,
  • un théâtre privé de Paris ou toute structure bénéficiant d’un financement ASTP (Association de soutien au théâtre privé)

> téléchargez le tableau complet des conditions d’accès [avril 2022]

Pour déposer une demande d’aide :

1. Connectez-vous ou créez votre compte Adami
2. Accédez à la plateforme des aides aux projets artistiques pour :

  • vous identifier
  • enregistrer votre structure
  • saisir votre demande d’aide
Connectez-vous ou créez un compte Adami pour accéder à votre espace personnel.

Vous avez une question ?

Dans quel délai les demandes d’aide sont-elles acceptées ?

Durant la phase de lancement de la plateforme d’aides aux projets artistiques, les demandes sont acceptées automatiquement 60 jours après leur soumission.

Après acceptation il sera aussitôt possible de déposer sa demande d’acompte et de signer la convention de financement.

Ce contenu vous a-t-il été utile : Oui - Non
Retour en Haut