Action sociale

Le contexte économique et social ne connaît pas d’embellie et la crise frappe particulièrement les professions les plus vulnérables, dont celles des artistes-interprètes. La pyramide des rémunérations tend à se creuser et ce sont souvent les plus âgés qui se trouvent dans des situations de grande précarité.
Animée par l’esprit de solidarité des artistes, l’Adami assure sa politique d’aide sociale en s’adressant à des artistes qui n’ont souvent plus de droits et ne sont pas toujours en mesure de participer à des projets artistiques.