fbpx
Fermer
Fermer

Adami Droit au coeur : la chaîne de solidarité des artistes

Ce service d’entraide sociale est destiné aux artistes-interprètes confrontés aux difficultés professionnelles et aux accidents de la vie.

Face aux conséquences à long terme de la crise économique qui touche particulièrement les artistes-interprètes, l’Adami a décidé d’étoffer ce service. La commission qui examine et attribue les aides a été renforcée. Le dispositif a été décliné pour répondre aux différentes situations sociales et professionnelles des artistes :

La commission se réunit régulièrement afin de prendre connaissance des dossiers (au moins deux fois par mois) et permettre une prise en charge rapide en cas de décision favorable.

Droit au cœur : l’entraide sociale

Les bénéficiaires de cette aide sociale sont les artistes-interprètes confrontés aux difficultés sociales dues aux accidents de la vie.

Les demandeurs sont informés que, suite à la crise du Covid-19, le budget 2020 dédié à l’action sociale est épuisé, en conséquence, les demandes d’aides à ce titre sont suspendues et leur examen est reporté en 2021.

Les situations pouvant ouvrir droit à une aide sont :

Pour les personnes seules :
• la perte du bénéfice des indemnités chômage,
• l’absence d’indemnités journalières de la sécurité sociale en cas de maladie ou de maternité,
• la rupture de la vie commune.

Pour les couples :
• la perte d’emploi ou l’invalidité du conjoint.

Pour les personnes seules ou les couples :
• la maladie, l’invalidité nécessitant des dépenses de santé importantes ou des frais ponctuels d’aide à domicile,
• le décès d’un conjoint, d’un enfant ou de l’artiste-interprète,
• une mesure d’expulsion,
• la difficulté temporaire à acquitter le loyer,
• les bénéficiaires de l’Allocation adulte handicapé,
• les bénéficiaires du Revenu de solidarité active (RSA),
• les personnes victimes d’une catastrophe naturelle,
• les difficultés à régler les frais d’obsèques des artistes-interprètes,
• l’entrée en maison de retraite.

Les documents suivants vous seront demandés :

• une lettre décrivant la situation de l’artiste-interprète en difficulté et motivant la demande d’aide,
• une copie de l’avis d’imposition sur le revenu des 2 dernières années
• un relevé d’identité bancaire (RIB),
• les éléments justificatifs de la situation décrite,
• un curriculum vitæ (avec filmographie et/ou discographie) de l’artiste-interprète faisant la demande.

La confidentialité des demandes est garantie.

 


Les demandes d’aide sont transmises par messagerie électronique (*) :

1. Adressez votre demande en choisissant « Demande aide Droit au cœur » dans la liste du formulaire de messagerie de notre site.

2. Vous serez contacté pour la constitution et la transmission de votre dossier.


 

Droit au cœur : aide économique pour perte d’activité

Le fonds d’aide temporaire aux artistes-interprètes créé en mars 2020 en urgence par l’Adami évolue avec la reprise partielle d’activité depuis début juin. Il est transformé en aide économique pour soutenir l’activité professionnelle des artistes associés de l’Adami, et sera ouvert, en fonction des fonds disponibles, du 1er juillet au 31 décembre 2020.

Toutefois les artistes associés sont informés que les dossiers de demandes d’aides économiques envoyés feront l’objet d’un examen qui peut être différé en raison d’une décision de la Cour de Justice de l’Union européenne du 8 septembre 2020 qui peut avoir des conséquences importantes sur l’allocation ou le niveau des aides.

Cette aide est ouverte aux artistes associés en activité : comment savoir si je suis artiste associé ?

Cette aide économique d’urgence concerne les artistes associés travaillant régulièrement dont les revenus ont été temporairement impactés par la crise sanitaire et risquent de l’être pour plusieurs mois : allocations moindres, baisse des droits voisins, investissements nécessaires pour permettre la poursuite/reprise d’activité, etc.

Votre demande doit être constituée des éléments suivants :

• courrier justifiant la demande ;
• CV des 3 dernières années ;
• avis d’imposition 2019 complet pages 1 et 2 ;
• avis de situation Pôle emploi ou attestation de retraite ;
• 6 derniers bulletins de salaire ;
• contrat ou promesse d’engagement ou d’enregistrement ;
• liste et justificatifs des dates/projets annulés ;
• un RIB.

La confidentialité des demandes est garantie.

Son montant est limité à 1 500 euros par demandeur.

A noter : sous réserve des fonds disponibles, ces aides pourront perdurer jusqu’au 31 décembre 2020 date d’expiration de la mesure d’exception prévue par l’ordonnance de mars 2020.

 


Les demandes d’aide sont transmises par messagerie électronique (*) :

1. Adressez votre demande en choisissant « Demande aide Droit au cœur » dans la liste du formulaire de messagerie de notre site.

2. Vous serez contacté pour la constitution et  la transmission de votre dossier.


(*) en cas d’impossibilité pour le demandeur d’accéder à une messagerie électronique, le dépôt de la demande puis du dossier (uniquement des copies des pièces jointes) peut être effectué à l’accueil de l’Adami aux horaires d’ouverture. Le délai de traitement sera allongé.

Retour en Haut