Paroles d'acteurs 2009

Paroles d'acteurs 2009

Travail en cours : interviews

Sortie de première

Paroles d'acteurs 2009 : Meeting Massera

Jean-Pierre Vincent - photo Pierre Gély

Jean-Pierre Vincent  a dirigé dix comédiens pour cette "leçon de théâtre" sur des textes de Jean-Charles Massera : ce travail a été présenté sur scène au Théâtre de la Cité Internationale à Paris en partenariat avec le Festival d’automne à Paris et le soutien du CentQuatre.

> Lire l'entretien de Jean-Pierre Vincent et la présentation de Paroles d'acteurs dans la bible du spectacle (fichier pdf).

Gautier About

A dix-huit ans, Gautier About intègre New York University où il étudie l’histoire du cinéma et fait ses premiers pas de réalisateur. De retour en France, il retourne à sa première passion : le métier d’acteur. Issu de l’Ecole Supérieure d’Art Dramatique de la Ville de Paris, il poursuit sa formation à travers le clown, la commedia dell’arte, la tragédie. Sur scène, il interprète de nombreux auteurs classiques et contemporains. Parallèlement à son parcours d’acteur, il coécrit plusieurs courts-métrages ainsi qu’une série de programmes courts : SAM. Il cofonde en 2003 la société Studio Kremlin productions et réalise depuis 2004 plusieurs courts-métrages : Le dossier Satchel, Fais comme chez toi, Son souffle contre mon épaule. Il développe actuellement, avec Studio Kremlin Productions, son premier long-métrage.

Simon Bellouard

Pendant sa formation à l’ERAC (2001-2004), Simon Bellouard a travaillé avec divers comédiens et metteurs en scène dont Valérie Dréville, David Lescot, Jean-Pierre Vincent, Bruno bayen et Gildas Milin. A sa sortie de l’école, il joue dans Salvador, film de Manuel Huerga sélectionné pour les goyas et pour le festival de Cannes 2006. Au théâtre, il travaille avec le metteur en scène Didier
Galas et poursuit une étroite collaboration avec des camarades de l’école (compagnie EXTIME). Après avoir joué pour le festival Berthier et dans quelques squats artistiques, la compagnie crée au CDN d’Orléans un nouveau projet : Ivanov ce qui reste dans vie. Parallèlement à son parcours de comédien, Simon Bellouard s’intéresse à la danse, et travaille notamment avec le chorégraphe Juha Marsalo.

Anne Cantineau

Diplômée de l’école du Théâtre National de Strasbourg en 1995, Anne Cantineau joue au théâtre sous la direction de Jean-Marie Villégier, Joël Jouanneau, Enzo Corman, Emmanuel Demarcy-Mota, Stéphanie Loïk, Elisabeth Chailloux, Sophie Lecarpentier, Elise Chatauret, Adel Hakim, des textes de Duras, Shakespeare, Dostoïevski, Enzo Corman, Marivaux, Olivier Py… Au cinéma, elle joue notamment dans L’âge des possibles de Pascale Ferran (1996), Le Promeneur du Champ de Mars de Robert Guédiguian (2004), Ne Touchez pas la Hache de Jacques Rivette (2007), Ce qu'ils imaginent d'Anne Théron. Elle suit des cours de chant lyrique et de jazz et désire associer cette pratique à son travail de comédienne. Elle crée ainsi les spectacles musicaux L’errante Sévillane (2003) et Entre Les Gouttes (2005). En 2005, elle monte sa propre compagnie : La Dévorêveuse, accueillie en août 2007 à La Chartreuse de Villeneuve les Avignon pour une résidence à l’issue de laquelle elle crée son troisième spectacle musical : C’est pour Bientôt. En novembre 2009, elle est accueillie en résidence au Plateau 31 de Gentilly.

Charlotte Corman

Charlotte Corman étudie au Conservatoire National de Paris où elle travaille sous la direction d’Andrzej Seweryn, Dominique Valadié, Nada Strancar, Muriel Mayette, Mario Gonzales et Matthias Langhoff. Elle passe une année à la London Academy of Music and Dramatic Art de Londres. Elle fait des stages avec Joseph Nadj, Ariane Mnouchkine, Joël Pommerat. Elle met en scène Anton et ses filles de Julie Cordier. Au théâtre, elle joue notamment dans Terre Natale de Daniel Keene, Icare, création collective dirigée par Jeanne Candel, Himmelveg-Le chemin du ciel de Juan Mayorga, Fantasio d’Alfred de Musset, La guerre n’a pas un visage de femme de Svetlana Alexievitch. Elle enregistre des rôles dans des feuilletons pour France Culture et France Inter. Au cinéma, elle apparaît dans Paris de Cédric Klapisch et joue dans les courts-métrages de Cyprien Vial et Luca Governatori.

David Geselson

Entre 2000 et 2003, David Geselson est élève au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris. Il met en scène Eli Eli de Thibault Vinçon et rencontre Brigitte Jacques, sous la direction de laquelle il joue La Marmite de Plaute. Il joue par ailleurs dans Foi, Amour, Espérance d’Ödön Von Horvath, Théâtre à la Campagne de David Lescot, Après la Pluie de Sergi Belbel. Fin 2006, il écrit les dialogues et collabore à la mise en scène du récital de chant d’Emeline Bayart. Il joue dans Le Révizor au Théâtre de la Cité internationale et en tournée. En 2008-2009, il joue dans Portés d’Arlette Namiand et La Ville d’Evguéni Grichkovets. Il met en scène Les insomniaques [Animales Nocturnos] de Juan Mayorga dont il présente une maquette au TGP centre dramatique national de Saint-Denis. Au cinéma, il joue sous la direction de Marc Fitoussi, Martin Valente et participe à plusieurs courts-métrages réalisés par Muriel Cravatte.

Guila Clara Kessous

Titulaire d’une médaille d’Or d’art dramatique et du diplôme d’Etat, Guila Clara Kessous est comédienne, metteur en scène et productrice. Elle bénéficie d’une double approche théâtrale française et américaine en travaillant entre autres avec des metteurs en scène tels que Jim Spruill, John Malkovich, Daniel Mesguich... Auteur et traductrice, elle collabore avec de nombreux artistes (Theodore Bikel, Marisa Berenson, James Taylor, Marie-Christine Barrault) sur des créations théâtrales liées à des causes humanitaires. Tout au long de son travail de recherches théoriques sur l’art dramatique comme espace-citoyen (doctorat sous la tutelle d’Elie Wiesel), elle joue, produit, met en scène et enseigne notamment à l’Université de Harvard où elle crée la première troupe de théâtre français.

Nathalie Kousnetzoff

Formée aux cours de Alain Knapp, Vera Gregh et Véronique Nordey, Nathalie Kousnetzoff a travaillé au théâtre avec J.B. Sastre (La surprise de l'amour de Marivaux), Laurent Gutmann, Y.N. Genod, Claude Régy (Jeanne d'Arc au bûcher de Paul Claudel), Alain Ollivier, Xavier Marchand, Jacques Lassalle, Maria Zakhenska (Les Trois Sœurs de Tchekhov), Judith de Paule, Marilou
Bisciglia, Véronique Timsit, Catherine Beau, Philippe Honoré, Stanislas Nordey, Frederic Fisbach (Tokyo Notes de Oriza Hirata), J.L. Martinelli, Julia Vidit. Au cinéma, elle a notamment tourné sous la direction de Claude Chabrol  (L'Ivresse du pouvoir, Betty et Rien ne va plus), de Gilles Bourdos (Disparus), d'Emmanuel Parraud (Avant Poste), de Patrice Chéreau (Persécution).

Alain Macé

Ancien élève du Conservatoire National de Paris, Alain Macé débute sa carrière auprès de Catherine Dasté, puis participe à l’aventure de la Cartoucherie de Vincennes et à la fondation du Théâtre de l’Aquarium dans les années 70. Au milieu des années 80, il travaille au théâtre sous la direction de Denis Lorca dans Quatre saisons pour les chevaliers et dans Ruy Blas de Victor Hugo. Au cinéma, il travaille avec les réalisateurs Andrzej Wajda, Iradj Azimi et Edouard
Niermans. Dans les années 90, il travaille notamment avec Jean-Michel Rabeux, Philippe Adrien, Daisy Amias, Philippe Lanton et Jacques Nichet. Plus récemment, il joue dans Les Brigands sous la direction de Paul Desveaux au Théâtre de Malakoff. Alain Macé rencontre également Sylvain Maurice dans les années 2000 avec lequel il entame une collaboration avec Plume de Michaux
et Peer Gynt d’Ibsen. Il la poursuit avec L’Apprentissage de Jean-Luc Lagarce.

Douce Mirabaud

Formée par le Compagnonnage sous la direction principale de Sylvie Mongin-Algan, Guy Nigeon, Vincent Bady, Douce Mirabaud rencontre aussi comme formateurs Elisabeth Maccoco, Jean-Louis Hourdin, Nicolas Ramond, Anne-Marie Pascoli. Depuis sa sortie en 2006, elle joue sous la direction de P. Labonne, Y. Charreton, J-P. Delore, M. Tazman, P. Vincent, O. Turk, S.Mongin-Algan. Au cinéma, elle a tourné Petit Matin de S. Louis, L’Ecluse de Olivier Cielseski(semaine de la critique à Cannes), Rocaille de Vincent Vizioz et Taniko de Pierre Grange.

Sylvie Pascaud

Sortie en 1990 de l’école du Théâtre National de Strasbourg, Sylvie Pascaud a notamment travaillé avec Bernard Sobel et Maria Casarès (Brecht), Jacques Lassalle (Corneille), Georges Aperghis, Alain Bézu (Verlaine), AndreÏ Serban, Ballatum théâtre (Tchekhov), Antoine Caubet, Bruno Meyssat, Hervé Pierre (Strindberg), Serge Tranvouez, Philip Boulay, Christian Jehanin (Marivaux), Brice Beaugier (G. Motton), Daniel Soulier. Dernièrement, elle a joué dans Le Marin de F. Pessoa mis en scène par Alain Ollivier. Depuis 2004, elle est responsable pédagogique des ateliers de pratique artistique du TGP CDN de Saint-Denis. Elle a également mis en scène With you d’après la correspondance de V. Woolf(2001), Roberto Zucco de B-M. Koltès au théâtre de l’Eclipse (2004) et plus récemment Pénélope d’après Les Métamorphoses d’Ovide au TGP (2008).