Talents Chefs d'orchestre 2010

L'association artistique de l'Adami, en partenariat avec l'Orchestre Colonne, organise la 2e édition des Talents chefs d'orchestre.

les Talents chefs d'orchestre Adami 2010

Stilian Kirov

Elizabeth Askren

Gwennolé Rufet

Elizabeth Askren - répétition générale

Gwennolé Rufet - répétition générale

Stilian Kirov - répétition générale

Salut

photos Adami/Thomas Bartel

Programme du concert

Gwennolé RUFET : « 40ème Symphonie en sol mineur » de Mozart
Elizabeth ASKREN : « Symphonie Classique » de Prokofiev
Stilian KIROV : « Symphonie N°2 » de Beethoven

Gwennolé RUFET a d’abord étudié le trombone. Parallèlement, il a suivi un cursus universitaire à Rennes et obtenu une Maîtrise de composition. Membre de l’Orchestre Français des Jeunes, il a commencé à s’intéresser à la direction d’orchestre notamment au contact de Marek Janowski. Son activité de musicien supplémentaire au sein de différents orchestres lui a permis d’échanger de nombreux points de vue avec divers chefs. Mais c’est en travaillant aux côtés de Giuseppe Grazioli et de Claude Schnitzler que débuta son véritable apprentissage.

Admis en classes de Direction d’Orchestre et d’Analyse au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, Gwennolé Rufet a acquis un large répertoire symphonique et lyrique. Enseignant dans différentes structures, il multiplie les actions artistiques de sensibilisation auprès du jeune public. Sélectionné pour participer à l’Académie d’été 2004 du Mozarteum à Salzburg, il y a suivi la master-class de Peter Gülke et dirigé une partie du concert final.

L’Opéra de Rennes l’a ensuite engagé en tant que chef assistant sur plusieurs projets : Pelléas et Mélisande, Cosi Fan Tutte, Gwendoline, Madame Butterfly, Candide, Lakmé, Giovanna d’Arco, Le Vaisseau Fantôme, Der Freischütz, Les Contes d’Hoffmann… Il a ainsi collaboré avec des chefs tels que : Patrick Davin, Claude Schnitzler, Giuseppe Grazioli, Alain Altinoglu, Guido Ajmone-Marsan, Antonino Fogliani, et des metteurs en scène comme : Philippe Sireuil, Alain Garichot, François De Carpentries… En janvier 2005 il y a dirigé la dernière représentation de Véronique (mise en scène : A. Garichot).

En juillet 2005, Gwennolé Rufet a été nommé chef-assistant sur une production des Contes d’Hoffmann  (Direction François-Xavier Roth, mise en scène de Daniel Mesguich) à l’Opéra National de Chine dans le cadre de l’année France-Chine.

Début 2006, après avoir dirigé un concert « Découverte » à l’Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy et une Flûte Enchantée à l’Opéra de Hagen (Allemagne), il a remplacé Giuseppe Grazioli sur Les Mésaventures lyriques à l’Opéra de Rouen. En juin 2006, il a été invité par l’Orchestre de Bretagne et l’Orchestre de l’Opéra de Rouen pour des concerts destinés au « jeune public ».

En août 2006, Gwennolé Rufet a pris ses fonctions à l’Opéra de Hagen, en tant que 1er Kapellmeister où il a dirigé Les Contes d’Hoffmann, Die Tote Stadt, L’Elixir d’amour et Helle Nächte de Moritz Eggert. L’Opéra de Rennes lui a confié la direction des Travaux d’Hercule de Claude Terrasse en fin d’année.

Après un concert consacré à la musique française avec l’Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy en mai 2007, il a débuté une deuxième saison en tant que chef permanent à l’Opéra de Hagen. Il y a dirigé Tannhäuser, Tosca, Giulio Cesare in Egitto, Giselle, Barbe-bleue d’Offenbach, ainsi que des concerts avec l’Orchestre Philharmonique de Hagen.

En ce qui concerne la saison 2008/2009, citons les reprises des productions de  Barbe-Bleue à Hagen, des Travaux d’Hercule à l’Opéra de Metz et une session autour de créations de jeunes compositeurs avec l’Ensemble Modern de Francfort.

Depuis septembre 2009, Gwennolé Rufet est chef associé à l’Orchestre Symphonique de Mulhouse. Par ailleurs, il dirigera Les Mousquetaires au Couvent à l’Opéra de Metz en mai prochain.

Née à New York et basée à Paris, Elizabeth ASKREN se produit aux Etats-Unis et en Europe en tant que chef d’orchestre. A l’aise tant dans le répertoire symphonique que lyrique, elle est depuis 2005 chef assistant de l’Opera Fuoco (direction musicale David Stern) pour des productions européennes.

Elle est diplômée en piano et en direction d’orchestre de la Juilliard School, du conservatoire d’Oberlin, du Conducting Institute de Bard aux Etats-Unis, de la Schola Cantorum et de l’Ecole Normale de Musique en France.  Elle a étudié notamment avec les chefs d’orchestre Kenneth Kiesler, Harold Farberman, Janos Furst, Dominique Rouits, et Louis Lane; les pianistes Byron Janis, Sergio Perticaroli et Germaine Tocatlian, et Joseph Schwartz; et les compositeurs Joan Tower et Andrew Thomas.
Elle a participé à de nombreux masterclasses et festivals internationaux : National Arts Centre, Tanglewood BUTI, Cabrillo Contemporary Music Festival, l’académie de Vendôme, Vienna Hochschule, l’académie de Villecroze…

Elizabeth Askren s’implique dans l’encouragement des jeunes talents : de 2000 à 2006, elle a été directeur musical et chef d’orchestre du COSP – Choeur et Orchestre de Sciences Po. Elle a également fondé le PONT – Portes Ouvertes aux Nouveaux Talents – le programme préprofessionnel pour les artistes et musiciens en résidence à la Fondation des Etats-Unis, dont elle est aussi le directeur artistique.

Passionnée de musique moderne et contemporaine, elle est la directrice musicale d’Orchestre 2021, ensemble dédié aux musiques des 20 ème et 21 ème siècles.  Nommée attachée culturelle de la Fondation des Etats-Unis en 2004, elle est la directrice artistique de sa saison culturelle qui propose entre 30 et 40 évènements par saison mélangeant des personnalités politiques et culturelles, des concerts et vernissages de PONT, et des partenariats avec des instituts culturels de renom. Depuis 2003, elle est membre du jury du concours international de musique FLAME.

Elizabeth Askren a dirigé dans des lieux tels que la Salle Gaveau, le Théâtre 13, le Moulin d’Andé, la fondation Singer-Polignac, l’Académie de Villecroze.  En 2009 elle a été invitée à créer des compositions d’Aubert Lemeland avec l’Ensemble Orchestral de Paris.  Elle a travaillé en tant que chef assistant auprès de chefs tels que John Nelson, Bernard Labadie, Pierre-Michel Durand, Antonio Florio, Louis Lane, en Europe et aux Etats-Unis. 

Très impliquée dans des projets d’éducation à la musique classique, elle est régulièrement invitée en tant que pianiste, répétitrice, chef, et intervenante pour des ateliers éducatifs de l’Opera Fuoco et de l’Orchestre Prométhée au Théâtre National de Saint Quentin-en-Yvelines, au 104, et dans des écoles publiques d’Ile-de-France.

En 2008 elle a créé et dirigé pour la Fondation des Etats-Unis A Century of Elliott Carter/Un siècle d’Elliott Carter, célébration culturelle qui survole trois générations d’interprètes internationaux, avec des partenariats institutionnels : Ircam, le Conservatoire à rayonnement régional de Paris, l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique.

Lauréate du Salzbourg Mozarteum, de la Fondation Royaumont et de la bourse Harriet Hale Woolley, Elizabeth Askren a remporté le « Britten-Pears Orchestra Musicians’ Company Conductor’s Bursary » du festival d’Aldeburgh pour la saison 2008-09.  En juillet 2009 elle a été sélectionnée par Lorin Maazel comme « Apprentice Conductor » pour l’édition inaugurale de son festival de Castleton en Virginie.

Stilian KIROV dirige actuellement de nombreux orchestres en France, en Allemagne, en Italie, aux Etats Unis et en Bulgarie, son pays d’origine. Ces dernières années, il a également collaboré avec l’Orchestre Symphonique de Memphis, l’Orchestre de Thüringen (Allemagne), le Chautauqua Festival Orchestra, le New World Symphony, le National Repertory Orchestra, l’Orchestre de la Juilliard School, l’Orchestre Festival de Sofia et l’Orchestre de Lviv (Ukraine). 

Il a étudié avec Gianluigi Gelmetti à l’Accademia Musicale Chigiana, ainsi qu’avec George Manahan et Dominique Rouits à l’Ecole Normale de Musique de Paris où il a obtenu son Diplôme Supérieur de Direction d’Orchestre en 2005. Stilian Kirov a reçu de nombreuses distinctions parmi lesquelles: Bruno Walter Memorial Scholarship, Brenner Scholarship et Komanoff Scholarship. 
En 2005-2006, il a été chef assistant de l’Orchestre de l’Opéra de Massy en France, ainsi qu’à l’Opéra National de Montpellier pour une coproduction de l’Italienne à Alger. Cette même saison, il a également dirigé une série de concerts de musique contemporaine à la Salle Cortot de Paris.
La même année, il a participé au stage organisé par la Philharmonische Kammerorchester Berlin.
En 2007, il a été un des trois chefs d’orchestre admis dans la classe de direction à la Juilliard School où il a étudié avec le Maestro James DePreist et obtenu son diplôme avec les félicitations de jury en 2009. Il a également été l’assistant du Juilliard Département des Performances (2007-2009).
Stilian Kirov a travaillé avec des grands maîtres, comme Michael Tilson Thomas qui lui a demandé de diriger la Sixième Symphonie de Gustav Mahler pendant une répétition au Lincoln Center (New York). Maître Tilson Thomas a qualifié Stilian Kirov de “chef d’orchestre distingué” et l’a aussi invité à travailler avec le New World Symphony en Octobre 2008.

 En 2009, il a été engagé en tant que chef assistant au National Repertory Orchestra et au Princeton Symphony où il a été réinvité pour assister le concert final de la saison en 2010.

Stilian Kirov a été nommé chef assistant de l’Orchestre Symphonique de Memphis et directeur musical de l’Orchestre des jeunes de Memphis pour la saison 2010-2011. Depuis 2008, il est également le directeur musical de l’Art Symphony Orchestra à New York. En 2009, la Juilliard School de New York lui a décerné le prix “Charles Schiff de Direction d’Orchestre”. La même année, il a dirigé L’Oiseau de feu de Stravinsky à l’Alice Tully Hall (Lincoln Center).
En 2010, Stilian Kirov a participé au Chautauqua Music Festival, où il a dirigé Götterdämmerung: La mort de Siegfried et Marche funèbre de Wagner, Les préludes de Liszt et d’autres chef d’ouvres du répertoire, tant lyrique que symphonique. Sa direction de L’Histoire du Soldat a été saluée comme “l’une des meilleures interprétations de cette œuvre dans l’histoire du festival. ”

En tant que pianiste, Stilian Kirov a remporté une médaille d’or lors du Concours International de Piano Claude Kahn en 2001. La même année, il a interprèté Rachmaninov à la Salle Gaveau de Paris et deux ans plus tard, il a obtenu son diplôme de L’Ecole Nationale de Musique de Sofia (spécialités piano et hautbois) avec la mention « excellence ». Il a poursuivi ses études de piano dans la classe de Jaques Bernier à l’Ecole Nationale de Musique de L'Hay-Les-Roses où il a obtenu son  Diplôme d’études musicales (DEM) avec les félicitations de jury en 2004. Stilian Kirov a joué sous la direction de grands chefs tels que James Levine, James Conlon, Roberto Abbado et dans des salles aussi prestigieuses que le Carnegie Hall, le Lincoln Center et l’Avery Fisher Hall.   

 

Documents à télécharger

> les règles de participation à l'opération - pdf 282 Ko

> communiqué de presse annonçant les lauréats - 31 mai 2010 - pdf 284 Ko

Site à consulter

Visionnez les interviews vidéo des lauréats et de la présentation des Talents chefs d'orchestre 2008 par le président de l'Adami sur