Fermer
Fermer
Retour

Talents Adami Cannes

20 jeunes comédien.ne.s jouent dans une collection de courts métrages projetés au Festival de Cannes et dans de nombreux festivals audiovisuels.

Pour l’édition 2018, Sarah-Megan Allouch · Chloé Astor · Gauthier Battoue · Louise Blachère · Liviu Bora · Sarah Calcine · Claire Chust · Gabrielle Cohen · Paul Delbreil · Zoé Fauconnet · Guillaume Kerbusch · Maxime Pambet · Guillaume Pottier · Suzanne Rault-Balet  · Soulaymane Rkiba · Coralie Russier · Jean-Baptiste Sagory · Anthony Sonigo · Charles Van De Vyver · Adele Wismes ont joué dans les films de Pierre Deladonchamps, Charlotte Le Bon, Sabrina Ouazani, Clémence Poésy et Mélanie Thierry.

Sarah-Megan ALLOUCH – « Âmes sœurs » de Pierre Deladonchamps
Talents Adami Cannes 2018 ALLOUCH Sarah-Megan_© Ph. Biancotto_AdamiSarah-Megan suit une scolarité alternative avec une formation audiovisuelle. Après le lycée elle intègre une formation d’art de la scène. En 2014 début au cinéma dans « Elle l’adore » de Jeanne Herry et apparaît dans le film de télévision « Entre vents et marées » de Josée Dayan. Attirée par les univers singuliers elle joue dans les courts métrages « Notre Héritage » de Caroline Poggi et Jonathan Vinel (Berlinale 2016), « Les Îles » de Yann Gonzalez (Semaine de la critique Cannes 2017), « J’attends Jupiter » d’Agathe Riedinger (festival de Clermont Ferrand 2018). En 2017 elle se prête au jeu du question-réponse lors d’un entretien avec Jean-Sébastien Chauvin pour les Cahiers du Cinéma : « Entretiens avec la nouvelle génération/Jeunes acteurs français ». En parallèle elle s’essaie à l’écriture de scénario et à la réalisation, accompagnée par Jean-Baptiste Germain. Sarah-Megan joue dans le court-métrage de Pierre Deladonchamps « Âmes sœurs » pour les Talents Adami Cannes 2018.

Chloé ASTOR – « Le roi des démons du vent » de Clémence Poésy
ASTOR Chloé_© Ph. Biancotto_Adami
Chloé se forme au Conservatoire Régional de Lyon, ainsi qu’au sein de la Classe Libre des Cours Florent. Au théâtre, elle travaille avec Jacques Lassalle, Gwénaël Morin, Christian Schiaretti, Simon Delétang, Anne Coutureau, Hugo Bardin. Au cinéma, elle joue dans le film d’Orelsan « Comment c’est loin », puis dans « La Prunelle de mes Yeux » d’Axelle Ropert, ainsi que dans plusieurs courts métrages. Chloé est également metteuse-en-scène au sein de la Cie NOS MATINS QUI VOGUENT qu’elle crée en 2016. Elle développe actuellement son projet musical dans lequel elle compose et chante. Chloé joue dans le court-métrage de Clémence Poésy « Le roi des démons du vent » pour les Talents Adami Cannes 2018.

Gauthier BATTOUE – « Âmes sœurs » de Pierre Deladonchamps
Gautier Battoue débute à 16 ans en tant qu’acteur. Après quelques téléfilms (« Allias Caracalla » d’Alain Tasma, « À Dix minutes de nulle part » d’Arnauld Mercadier et « Falco » de Julien Despaux), il poursuit sa carrière au cinéma aux côtés de Gérard Depardieu dans « Bonne Pomme » de Florence Quentin. Gauthier Battoue a également joué au théâtre de Poche-Montparnasse la pièce « Chère Elena » (4 nominations aux Molières) où il a été dirigé par Didier Long. Sa rencontre avec Jessica Rosselet chez Easy Tiger lui permet de tourner sa première fiction : « À Distance », un court-métrage de 15 minutes porté par Marina Hands et Damien Jouillerot, huis clos dans une salle de pilotage de drones de combat depuis laquelle les pilotes observent des villageois au Moyen-Orient. Gauthier joue dans le court-métrage de Pierre Deladonchamps « Âmes sœurs » pour les Talents Adami Cannes 2018.

Louise BLACHÈRE – « Afikoman » de Mélanie Thierry
BLACHERE Louise_© Ph. Biancotto_AdamiLouise joue son premier rôle au cinéma en 2006, à l’âge de seize ans dans « Naissance des pieuvres » de Céline Sciamma. Elle est nommée pour ce rôle aux Césars 2008 parmi les cinq meilleurs espoirs féminins. Elle participe ensuite à différentes productions théâtrales, télévisuelles et cinématographiques sous la direction entre autres d’Emmanuel Salinger, Valérie Lemercier, Jean-Claude Janer, Michel Leclerc… Tout en poursuivant ses études à l’université, elle jouera cette année au théâtre un monologue écrit et mis en scène par Pierre-Vincent Chapus et sera à l’affiche du premier film d’Olivier Afonso, une comédie de genre pour laquelle elle a dû apprendre (avec joie) à jouer au volley-ball et à se battre avec une machette. Louise joue dans le court-métrage de Mélanie Thierry « Afikoman » pour les Talents Adami Cannes 2018.

Liviu BORA – « Afikoman » de Mélanie Thierry
BORA Liviu_© Ph. Biancotto_AdamiLiviu Bora né à Viseu en Roumanie et passe cinq ans en Belgique où il apprend le français avant de revenir sur ses terres natales. C’est au lycée qu’il découvre sa passion pour le théâtre grâce à son professeur de français. Il débute à 18 ans ses études en théâtre à la fac de Cluj en Roumanie avant d’envoyer sa candidature en tant qu’étudiant étranger au CNSAD où il est accepté. Arrivé à Paris en janvier 2017, il participe au travail des deuxièmes années sur « Phèdre » de Séneque et « Hippolyte » de Robert Garnier. Il intègre en septembre 2017 le master Théâtre de l’Université Sorbonne Nouvelle. Liviu joue dans le court-métrage de Mélanie Thierry « Afikoman » pour les Talents Adami Cannes 2018.

Sarah CALCINE – « Judith Hôtel » de Charlotte Le Bon
CALCINE Sarah_© Ph. Biancotto_AdamiDiplômée de la Manufacture à Lausanne après une formation au CRR de Montpellier, Sarah Calcine y a aiguisé son goût pour in situ, culture populaire et cinéma. Elle rencontre Dieudonné Niangouna, Adel Hakim, Gabriel Calderón, Marie-José Malis, MOTUS, Luk Perceval. Elle travaille avec la FEMIS et l’ECAL, notamment Youri Tchao-Debats. Elle a joué avec Guillermo Angelleli à Buenos Aires et Sergio Blanco à Montevideo. Programmée au festival de Villeréal 2017, elle est résidente à Mains d’œuvres (St Ouen). Sarah joue dans le court-métrage de Charlotte Le Bon « Judith Hôtel » pour les Talents Adami Cannes 2018.

Claire CHUST – « On va manquer ! » de Sabrina Ouazani
CHUST Claire_© Ph. Biancotto_AdamiEn 2010, Claire Chust entame sa formation d’art dramatique au Conservatoire de Bourg-la-Reine auprès de Frédérique Aufort. Parallèlement aux cours de théâtre, elle étudie à l’Université de la Sorbonne Nouvelle et obtient la licence théâtrale. Elle est reçue ensuite à l’École Départementale de Théâtre du 91, dirigée à l’époque par Christian Jéhanin. Elle se forme ainsi durant trois ans auprès d’intervenants tels que Anne Monfort, Antoine Caubet, Jacques David ou Philippe Minyana. En 2017, Elle rejoint le casting de « Problemos », la comédie réalisée par Éric Judor, puis la série « Guépardes » réalisée par Doria Achour et Sylvain Cattenoy. Claire joue dans le court-métrage de Sabrina Ouazani « On va manquer ! » pour les Talents Adami Cannes 2018.

Gabrielle COHEN – « On va manquer ! » de Sabrina Ouazani
Gabrielle commence le Théâtre à 12 ans sur les planches de la Comédie Française dans « Papa Doit Manger », mis en scène par André Engel. En 2015, après plusieurs écoles, elle intègre l’ESCA (école supérieure des comédiens par l’alternance). Elle fait également partie du groupe Les Jobards qui lance leur première web-série, « Paye Ton Job ». Elle sera en 2018 dans « Tous mes rêves partent de Gare d’Austerlitz » de Mohamed Kacimi mis en scène par Marjorie Nakache au Studio Théâtre de Stains et dans « Platonov » mis en scène par Paul Desveaux au Théâtre de l’Aquarium. Gabrielle joue dans le court-métrage de Sabrina Ouazani « On va manquer ! » pour les Talents Adami Cannes 2018.

Paul DELBREIL – « Le roi des démons du vent » de Clémence Poésy
DELBREIL Paul_© Ph. Biancotto_Adami
Paul commence le théâtre en amateur dans le Lot puis continue au conservatoire de Toulouse après le lycée. En 2012, il intègre l’E.S.C.A. Plus tard, il participe à la création du collectif « Pris dans les Phares » qui investit des lieux insolites pour y créer des spectacles. Cette année, il joue dans la pièce « À fond » écrite et mise en scène par Lucas Henaff qui obtient le prix Presse au Festival Traits d’Union. Il tourne actuellement sous la direction de Thomas Lilti pour la série « Hippocrate » (Canal +). Paul joue dans le court-métrage de Clémence Poésy « Le roi des démons du vent » pour les Talents Adami Cannes 2018.

Zoé FAUCONNET – « Afikoman » de Mélanie Thierry
FAUCONNET Zoé_© Ph. Biancotto_Adami
Formée au Cours Florent en classe libre Zoé Fauconnet travaille à sa sortie de l’école sur différents projets tels que « Le Médecin Malgré lui » (Aurélien Rondeau et Quentin Paulhiac), « L’épreuve » (Tommy Weber) et « Derniers remords avant l’oubli » (Thomas Durand). En 2012, elle intègre le CNSAD de Paris après lequel elle travaille avec Benjamin Porée, Thierry Jolivet, Le Birgit Ensemble, Cosme Castro et Jeanne Frenckel. Elle travaille également sous la direction de Patrick Sommier et David Lescot lors d’un échange culturel en Chine. Au cinéma on la retrouve dans « Ombrelune » (Xavier Vilato), « Les petits chats » (Fanny Sidney), et « L’essentiel Féminin » (Sophie Guillemin). En 2018, elle se forme au montage en parallèle et travaille actuellement à différents projets de courts métrages. Zoé joue dans le court-métrage de Mélanie Thierry « Afikoman » pour les Talents Adami Cannes 2018.

Guillaume KERBUSCH – « Judith Hôtel » de Charlotte Le Bon
KERBUSCH Guillaume_© Ph. Biancotto_Adami
Guillaume Kerbusch est belge et a débuté dans le cinéma en tenant des seconds rôles dans plusieurs longs métrages (« Sans rancune », « Sœur Sourire », « Oscar et la dame Rose ») en parallèle de ses études au Conservatoire Royal de Mons. En 2016, il a interprété un des deux rôles principaux de la série « La Trêve » diffusée sur France 2 et Netflix. Cette année, on le retrouvera dans « Boomerang » de la réalisatrice suisse Nicole Borgeat, où il tient le rôle principal. Ensuite, dans l’adaptation en série des « Rivières Pourpres » avec Olivier Marchal, mais aussi dans les films Anglophones « Kursk » de Thomas Vinterberg produit par Europa Corp et « Dreamland » du Canadien Bruce McDonalds aux côtés de Juliette Lewis.  Guillaume  joue dans le court-métrage de Charlotte Le Bon « Judith Hôtel » pour les Talents Adami Cannes 2018.

Maxime PAMBET – « On va manquer ! » de Sabrina Ouazani
PAMBET Maxime_© Ph. Biancotto_Adami
Après des études de lettres en classe préparatoire au lycée Edouard Herriot, Maxime Pambet intègre en 2011 la promotion 73 de l’ENSATT, parrainée par Vaclav Havel. Il travaille avec Jean-Pierre Vincent, Christian Schiaretti, Richard Brunel ou encore Philippe Delaigue. Il joue ensuite à plusieurs reprises avec la troupe du TNP (Théâtre National Populaire de Villeurbanne) dans des mises en scène de Christian Schiaretti (« Mai Juin Juillet » de Denis Guénoun, ou encore « Ubu Roi », d’Alfred Jarry) et de Bernard Sobel au côté de Denis Lavant. En parallèle il fait ses premiers pas devant la caméra sous la direction de Marc Fouchard dans son premier long métrage « Break » qui sortira courant 2018. Maxime Pambet joue dans le court-métrage de Sabrina Ouazani « On va manquer ! » pour les Talents Adami Cannes 2018.

Guillaume POTTIER – « Le roi des démons du vent » de Clémence Poésy
POTTIER Guillaume_© Ph. Biancotto_Adami
Après le Studio théâtre d’Asnières, Guillaume intègre le CNSAD en 2012. Il travaille depuis au sein du Collectif 49701 dans « Les Trois Mousquetaires » mis en scène de Clara Hedouin et Jade Herbulot. En 2016, il participe à la web-série « Loulou » produite par Arte CREATIVE. Il collabore également avec la Comète films dirigé par Cosme Castro et Jeanne Frenkel. En 2017, on a pu le voir dans le film « Numero Une » de Tonie Marshall et « Même pas mal » de Maxime Roy et Jérémy Trequesser. En 2018, il travaille sur la prochaine création du Cheek by Jowl, dirigé par Declean Donnellan et Nick Ormerod. Guillaume joue dans le court-métrage de Clémence Poésy « Le roi des démons du vent » pour les Talents Adami Cannes 2018.

Suzanne RAULT-BALET – « Judith Hôtel » de Charlotte Le Bon
RAULT-BALET Suzanne_© Ph. Biancotto_Adami
Après l’école Florent, Suzanne Rault-Balet est sélectionnée au Prix Olga Horstig. Elle joue alors au Théâtre des Bouffes du Nord dans « Shakespeare in the Wood » (Philippe Calvario). Avec La Mutinerie (compagnie d’Alyssa Tazavaras) elle participe à la création de « Superdiscount ». Elle tourne dans les courts métrages « Grand Huit » de Camille Fleury, « Vous n’êtes plus des enfants » de Maxence Tasserit, et « Amazone » de Diana Munteanu. Elle apparaît à la télévision dans « Mongeville » d’Hervé Brami, « Profilage » de Vincent Jamain, « Les Grands » de Vianney Lebasque et « Philharmonia » de Louis Choquette et au cinéma dans « Lumière Amoureuse » de Franchin Don et Lifang Wan. Elle écrit et réalise les courts métrages « The Ampersand Road » et « The Dart » et imagine des créations vidéos pour des artistes et pièces de théâtre. Photographe (numérique et argentique), et chanteuse, elle travaille sur de nouveaux projets. Suzanne joue dans le court-métrage de Charlotte Le Bon « Judith Hôtel » pour les Talents Adami Cannes 2018.

Soulaymane RKIBA – « On va manquer ! » de Sabrina Ouazani
RKIBA Soulaymane_© Ph. Biancotto_Adami
Soulaymane Rkiba est en première année à l’École Supérieure des Comédiens par Alternance (ESCA). Originaire d’Albertville en Savoie, il est encouragé à 16 ans par sa professeure de français à faire du théâtre sans y croire réellement. Quatre ans plus tard, il intègre les cours Florent pour trois ans de formations aux côtés de Marc Voisin, Serge Brincat, David Clavel et Félicien Juttner, suivies d’un an au Conservatoire du 14e arrondissement de Paris avec Nathalie Becue. En parallèle de cette année il participe à des stages de jeu d’acteur avec Houda Benyamina et Karim Ben Haddou au sein de l’association Milles Visages. Il a également joué dans des petits projets théâtraux et dans plusieurs courts métrages. Soulaymane joue dans le court-métrage de Sabrina Ouazani « On va manquer ! » pour les Talents Adami Cannes 2018.

Coralie RUSSIER – « Le roi des démons du vent » de Clémence Poésy
RUSSIER Coralie_© Ph. Biancotto_Adami
Coralie démarre le théâtre à l’âge de 17 ans avec la pièce « Sarah », un monologue écrit et mis en scène par le dramaturge Roger Lombardot qu’elle jouera pendant dix ans. Elle se forme entre temps à l’ESCA, École Supérieure des Comédiens par l’Alternance dont elle sort en 2014. Elle fait partie du groupe « Pris dans les phares », créé en 2015 par Laurette Tessier, qui investit des lieux insolites pour y créer des spectacles et ramener le théâtre au cœur de la cité. Après de nombreux courts métrages et 4 prix d’interprétation en festival, elle tourne depuis 2016 pour le cinéma sous la direction notamment de Robin Campillo, Xavier Legrand, et Catherine Corsini. Elle joue dans le court-métrage de Clémence Poésy « Le roi des démons du vent » pour les Talents Adami Cannes 2018.

Jean-Baptiste SAGORY – « Judith Hôtel » de Charlotte Le Bon
SAGORY Jean-Baptiste_© Ph. Biancotto_Adami
Jean-Baptiste Sagory, débute à Paris à l’âge de 16 ans. Il se lance par vocation dans le métier, qui fera son apprentissage. Alternant films courts et théâtre, il enchaîne les apparitions TV : « Duel au Soleil », aux côtés de Gérard Darmon, puis « Caïn » et plus récemment dans « Mongeville » aux côtés de Francis Perrin. Par amour pour le continent, il développe en parallèle un parcours en Afrique. Il fait notamment partie du casting principal de « Brouteurs.com » tourné à Abidjan et diffusé sur TV5. En France, il est à l’affiche du film « Les Rois du Monde » de Laurent Laffargue aux côtés de Celine Salette, Sergi López et Eric Cantona. Il apparaît ensuite dans le long-métrage « Crache Cœur » de Julia Kowalski, le court-métrage « Stella » commande d’Arte réalisé par Yann Piquer et plus récemment dans la comédie « Sales Gosses » de Frédéric Quiring. Jean-Baptiste joue dans le court-métrage de Charlotte Le Bon « Judith Hôtel » pour les Talents Adami Cannes 2018.

Anthony SONIGO – « Âmes sœurs » de Pierre Deladonchamps
SONIGO Anthony_© Ph. Biancotto_Adami
Attiré dès son plus jeune âge par le monde du spectacle, Anthony Sonigo commence à passer des castings dès l’âge de 8 ans. Il débute sa carrière au cinéma dans « Les Beaux Gosses » de Riad Sattouf. Fort de ce succès, il obtient le prix Lumières 2010 du meilleur espoir masculin. On le retrouve par la suite à l’affiche de « L’Immortel », « Les Infidèles », « Camille Redouble », « Radiostars » ou encore dans « BIS ». En 2017, il tient le rôle principal de la comédie « Rattrapage » réalisé par Tristan Séguela. En parallèle de sa carrière au cinéma, il monte depuis 2016 sur les planches pour jouer son premier one-man show. Anthony joue dans le court-métrage de Pierre Deladonchamps « Âmes sœurs » pour les Talents Adami Cannes 2018.

Charles VAN DE VYVER – « Afikoman » de Mélanie Thierry
VAN DE VYVER Charles_© Ph. Biancotto_Adami
Charles commence le théâtre en 2008 au Conservatoire du 7e avec Daniel Berlioux. Après l’école du Studio d’Asnières, il entre au CNSAD. Il participe alors à la grande aventure « Songe et Métamorphoses » de Guillaume Vincent, et joue à l’Odéon. En 2015 il joue avec le collectif Les Possédés et Emmanuelle Devos dans « Platonov » de Tchekov. Avec sa compagnie le Collectif 49701 il joue « Les Trois Mousquetaires-La Série », projet à épisodes qui déplace le public dans les lieux du patrimoine. Il joue aussi dans « Moi, la mort je l’aime, comme vous vous aimez la vie » de Mohamed Kacimi, une pièce qui reprend les verbatim des échanges entre Mohamed Merah et le Raid lors des 32 heures de siège au domicile du terroriste. Récemment il a tourné dans « Paris etc. » de Zabou Breitman et dans « Attentat » de Simon Bouisson. Charles joue dans le court-métrage de Mélanie Thierry « Afikoman » pour les Talents Adami Cannes 2018.

Adèle WISMES – « Âmes sœurs » de Pierre Deladonchamps
WISMES Adèle_© Ph. Biancotto_AdamiAdèle Wismes, originaire de la Baule, commence à suivre les cours de Joel Bui à l’Actors Studio à Paris à 18 ans, puis à Los Angeles avec Lorrie et Dianne Hull. De retour en France, elle intègre les Cours Florent, et complète sa formation théâtrale aux côtés de Jack Waltzer. En 2015 elle est choisie par le réalisateur Vianney Lebasque pour interpréter MJ, un des rôles féminins principaux de la série « Les Grands ». Après deux saisons couronnées de succès, et pour lesquelles elle recevra le Prix du Jeune espoir Féminin au festival de la fiction de la Rochelle en 2016 ; elle tournera la saison 3 en septembre 2018. En 2017, le réalisateur Christophe Honoré la choisit pour interpréter le rôle féminin de son prochain film, « Plaire ». Adèle joue dans le court-métrage de Pierre Deladonchamps « Âmes sœurs » pour les Talents Adami Cannes 2018.

Retour en Haut