Les Révélations classiques 2014

Révélations classiques 2014

Découvrez les huits jeunes musiciens de l'année : le premier concert de la nouvelle promotion des Révélations classiques de l'Adami est accueilli par le festival Pablo Casals de Prades, le dimanche 3 août, à l'Eglise de Catllar.

 

les 4 artistes lyriques

les 4 instrumentistes

Armelle Khourdoïan, soprano
Héloïse Mas, mezzo
Enguerrand de Hys,
ténor
Anas Seguin, baryton

Eloïse Bella Kohn, piano
Adrien Boisseau, alto
Aurélien Pascal, violoncelle
Lomic Lamouroux, basson

Les artistes lyriques

Anas Seguin

Baryton

Né à Rabat en 1990, Anas Seguin, baryton, commence la musique par le piano à l’âge de 4 ans et demi. Dès l’âge de 7 ans, il commence la trompette et le chant.
Après une dizaine d’années d’études au sein du CRR de Paris, il décide de se consacrer exclusivement au Chant dans la classe de Sophie Hervé au conservatoire du 18ème arrondissement de Paris où il obtient son DEM avec les félicitations du Jury.
Actuellement au CNSMDP dans la classe de Malcom Walker, Il a travaillé avec de grands professionnels tels qu’Anne Le Bozec, Catherine Daiprès, Billy Eidi, Lionel Peintre, Hans Nieuwenhuis, Richard Harrell.

En août 2014 Anas va également faire ses débuts sur les planches en interprétant le rôle de Papageno dans la Flûte Enchantée de Mozart au Festival Lyrique en Marmandais. Il sera également le rôle titre dans Aleko de Rachmaninov à Clermont Ferrand en décembre 2014.

Armelle Khourdoïan

Soprano

C'est au CRR de Marseille et au CNSMD de Paris qu'Armelle Khourdoïan suit sa formation musicale, avant d'intégrer le prestigieux Atelier Lyrique de l'Opéra de Paris. Elle se produit à la Cité de la Musique, à l'Amphithéâtre Bastille, au Palais Garnier, au Petit Palais, aux Invalides, au Théâtre Impérial de Fontainebleau, au Théâtre d'Orléans, au Théâtre de Poissy, à l'Auditorium du Louvre ainsi qu'à de nombreux festivals tels que "Musique Sacrée de Marseille", "Ré Majeur", "Les Nocturnes de La Cathédrale de Rouen", "Midsummer Festival", entourée d'artistes comme Kenneth Weiss, Maciej Pikulski, Anne Lebozec, Laurent Korcia, Daniel Blumenthal, ou encore Marc Minkowski.  Elle fait ses débuts en 2009 dans le rôle de l'Amour (Orphée, Gluck) à l’Opéra-Ballet de Saint-Pétersbourg. En 2010, elle se produit à l'Opéra Comique et à l'opéra de Reims en incarnant la Fée-Marraine (Cendrillon en Vaudevilles, Laruette). Au cours d'une tournée en Asie, elle chante les rôles du Feu et du Rossignol (l'Enfant et les Sortilèges, Ravel) avec la Maitrise des Hauts-de-Seine. En 2012 elle est invitée par les Chorégies d'Orange pour un récital au Palais des Princes dans le cadre de la manifestation "Tous à l'Opéra". Elle chante également les rôles de Silvia (L'isola disabitata, Haydn), Flaminia (Il mondo della luna, Haydn), Lucia (Le viol de Lucrèce, Britten) au Théâtre de l'Athénée avec l'ensemble Le Balcon, Belinda (Didon et Enée, Purcell) au Théâtre du Chatêlet pour "Les Nuits de la Voix" et Zerlina (Don Giovanni, Mozart) à la MC 93 Bobigny. Une série de concerts d'extraits d'opéra de Rameau, avec Les Folies françoises, fait l'objet d'un disque chez NoMadMusic, sorti en juin 2014. Prochainement, Armelle chantera au festival de l'Août Musical de Deauville 2014. Elle sera Despina (Cosi fan tutte, Mozart), à la Maison des Arts de Créteil, puis Amour et Clarine (Platée, Rameau) à l'Opera National de Paris. 

Enguerrand de Hys

Tenor

Enguerrand de Hys débute le chant au Conservatoire de Toulouse et intègre, après avoir obtenu un Prix de Chant mention Très Bien, le Conservatoire National Supérieur de Paris dont il est diplômé en juin 2014. Il a gagné en 2011, le 2eme Prix du Concours international de la Mélodie française de Toulouse. Sur scène, il a chanté Don Ottavio dans Don Giovanni de Mozart du Théâtre de Bastia dans une mise en scène de Vincent Vittoz en septembre 2012. L’année suivante, il a le rôle du Jeune Homme dans Reigen de Philippe Boesmans, sous la direction de Tito Ceccherini et Pedrillo dans l’Enlèvement au Sérail avec l’orchestre d’Avignon.

En 2014, il incarne Mitridate dans Mitridate Rè di Ponto de Mozart sous la direction David Reiland et le Gondolier dans Otello de Rossini avec l’Ensemble Matheus dirigé par Jean-Christophe Spinosi au Théâtre des Champs-Elysées et au Festival de Pentecôte de Salzbourg.

Dans ses projets on notera Ubaldo dans Armida de Haydn avec le Cercle de l’Harmonie, mise en scène Mariame Clement ; Alessandro dans Il ré pastore de Mozart avec l’Ensemble Matheus en décembre et Arturo dans Lucia di Lammermoor à l’Opéra de Limoges en 2015.

 

www.enguerranddehys.com

Héloïse Mas

Mezzo-soprano

Héloïse commence sa formation musicale dès son plus jeune âge, tout d’abord en piano puis plus tard en orgue, avant de se tourner résolument vers le domaine de la voix, dans la classe de Robert Boschiero au Conservatoire à Rayonnement Départemental d’Epinal, ainsi qu’auprès d’Elena Vassilieva à Paris. En parallèle de sa formation musicale Héloïse entreprend des études de commerce, qu’elle termine en 2008. Elle étudie ensuite à Sienne en Italie avec Anastasia Tomaszewska Schepis, année au cours de laquelle elle aura l’occasion de se produire, notamment dans le Requiem de Mozart. Elle intègre en 2010 le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon

Héloïse fait, en octobre 2013, ses débuts à l’Opéra National de Lyon dans le rôle de Soeur Mathilde dans Le Dialogue des Carmélites de Poulenc, période pendant laquelle elle a eu le plaisir de participer à l’enregistrement de l’album de Joyce Didonato, Stella di Napoli.

En mars 2014, elle fait ses débuts à l’Opéra National de Montpellier comme Lazuli dans L’Etoile de Chabrier, dans une production de L’Opéra Jeune.

Tout en participant à la production 2014 du European Opera Center à Liverpool, où elle chante Dorabella dans Così Fan Tutte de Mozart, Héloïse prend part au Concert des Jeunes Talents au 14ème Forum d’Art Lyrique d’Arles. Elle se produira, en Juillet 2014, au 27ème Festival du Violon sur le Sable à Royan.

Les artistes intrumentistes

Adrien Boisseau

Alto

Né en 1991, Adrien Boisseau débute l’apprentissage de l’alto à l’âge de 5 ans et celui du piano 3 ans plus tard au Conservatoire de Nevers. A 14 ans, il est admis à l’unanimité à dans la classe de Jean Sulem au Conservatoire National Supérieur de Paris. Parallèlement, il enrichit sa formation auprès de Veronika Hagen au « Mozarteum » de Salzbourg. En 2011, il obtient un premier prix avec les félicitations du jury et intègre la classe de Tabea Zimmermann a? la Hochschule « Hanns Eisler » de Berlin. Depuis octobre 2013, il a rejoint les jeunes solistes de la « Kronberg Academy » pour étudier avec Nobuko Imai et développer son potentiel artistique au contact de musiciens de renommée mondiale : Youri Bashmet, Antoine Tamestit, Lawrence Power, Gidon Kremer, Fazil Say, Andras Schiff..

Depuis 2 ans il apparaît régulièrement en duo avec le pianiste Gaspard Dehaene. Ensemble, ils ont donné la première française de l’œuvre « Invisible Cities » composée par Charlotte Bray au festival Radio France de Montpellier et enregistré un premier CD consacré à Léo Smit.

Avec le pianiste Gaspard Dehaene, Adrien enregistre un nouveau CD consacré à Robert Schumann qui sortira fin 2014.

Aurélien Pascal

Violoncelle

Né dans une famille de musiciens, Aurélien Pascal a reçu les conseils du légendaire János Starker à Paris, Bâle et Bloomington, mais aussi de Frans Helmerson lors des Académies du Festival de Prades et de Villecroze.

Il étudie actuellement au Conservatoire National Supérieur de Paris avec Philippe Muller.

En 2012, Aurélien a participé en Allemagne à l’Académie Kronberg où il a encore travaillé avec Frans Helmerson et il intègre celle du Festival de Verbier en juillet 2013.

Durant l’été 2013, Aurélien s’est produit à Albi lors de la 7ème édition du Festival « Tons Voisins », au Festival de l’Orangerie de Sceaux ou bien encore aux Rencontres Musicales de Calenzana.

Pour la saison 2014, Aurélien est invité aux « Folles Journées » à Nantes et à Tokyo où il joue le concerto de Dvorak avec Naoto Otomo , ainsi qu’au festival Radio France à Montpellier où il se produira en récitals avec le pianiste chinois Haochen Zhang.

Eloïse Bella Kohn

Piano

Eloïse Bella Kohn  est invitée à se produire aux Festivals de la Roque d'Anthéron, Radio France à Montpellier, Pablo Casals à Prades, Musique à l'Empéri (fondé par Eric Le Sage, Emmanuel Pahud et Paul Meyer), Art lyrique d'Aix-en-Provence, Classissimo à Bruxelles et à l'Auditorium du Musée d'Orsay à Paris. En musique de chambre, elle joue aux côtés de Bruno Delepelaire, Nobuko Imai, l'ensemble  à vent  Initium, Eric Le Sage et Adam Laloum. En 2009 elle participe au projet Erik Satie d’Alexandre Tharaud à la Cité de la Musique. 

Elle étudie avec Michel Béroff, Denis Pascal, Eric Le Sage, Claire Désert et Pierre-Laurent Aimard au CNSMD de Paris où elle obtient de nombreux premiers Prix (Harmonie, Fugue et Piano en 2012), puis à la Hochschule für Musik de Freiburg en Allemagne.  Elle reçoit lors de master-classes les conseils d'Emile Naoumoff, Idil Biret, Jean-Claude Pennetier, Aldo Ciccolini, Dmitri Bashkirov, Robert Levin et Christian Zacharias. 

Lomic Lamouroux

Basson

Lomic Lamouroux est né en 1989. Il débute ses études musicales à Nîmes par la flûte traversière, puis découvre le basson quelques années plus tard, à l’âge de 11 ans, dans la classe d’Hélène Millet - Castel. Il mène la pratique des deux instruments jusqu’à son DEM de basson et son DEM de musique de chambre, en avril 2007. Il part ensuite étudier à Paris, dans la classe de Philippe Hanon, avant d’entrer au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, dans la classe de Gilbert Audin en septembre 2008. Il profite de sa scolarité pour étudier plusieurs mois avec Laurent Lefèvre dans le même établissement, ainsi qu’avec Anders Engström à la Högskolan för musik de Göteborg (Suède). Enfin, il a participé à des masterclasses avec des solistes réputés : Frank Morelli, Carlo Colombo, Richard Galler…

Il obtient le Diplôme National Supérieur de Professionnel de la Musique mention Très bien en 2011 et un Master de Basson mention Très bien à l'unanimité en 2013.

Il collabore régulièrement avec des formations telles que l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, l’Orchestre de l'Opéra de Paris, l’Orchestre National de France ou l’Orchestre Symphonique de Mulhouse, et a joué sous la direction de Myung-Whun Chung, Alain Altinoglu, Kurt Masur, Susanna Maalki, Patrick Davin, ou encore Arie van Beek. Il se produit dans des salles prestigieuses : Salle Pleyel, Opéra Garnier, Théâtre des Champs-Elysées, Cité de la Musique à Paris, Royal Albert Hall à Londres, Tokyo International Forum, ainsi que dans des festivals tels que le Festival de Prades ou les BBC Proms.

 

 

Retour sur les éditions précédentes