Les concerts des Révélations classiques Adami

Dans le cadre de sa mission de promotion et d’accompagnement de carrière d’artistes, assurée par l’Association artistique de l’Adami, l’Adami présente Les Révélations Classiques. Chaque année depuis 19 ans Françoise Pétro et Sonia Nigoghossian, conseillères artistiques, révèlent 8 jeunes artistes solistes, instrumentistes et lyriques prometteurs. Ce concert met en lumière leur talent et permettra au public et aux professionnels de les découvrir, leur donnant ainsi accès à une carrière internationale.

Concert aux Chorégies d'Orange

Mardi 11 juillet 2017 à 18h
Cour Saint-Louis

Artistes lyriques

Pauline Texier, soprano
Eva Zaïcik, mezzo-soprano
Blaise Rantoanina, ténor
Nathanaël Tavernier, baryton

Artistes instrumentistes

Irène Duval, violon
Tanguy de Williencourt, piano
Bruno Philippe, violoncelle
Amaury Viduvier, clarinette

Concert aux Bouffes du Nord

Lundi 8 février 2016

Artistes lyriques :
Jérôme Boutillier, Baryton
Enguerrand de Hys,
Ténor
Pauline Texier,
Soprano
Catherine Trottmann,
Mezzo-soprano

Artistes instrumentistes :
Hildegarde Fesneau,
Violon
Eloïse Bella Kohn,
Piano
Lomic Lamouroux,
Basson
Aurélien Pascal,
Violoncelle

 

 

Salut final

(c) Thomas Bartel

le salut

(c) Thomas Bartel

Eloïse Bella Kohn, Hildegarde Fesneau, Lomic Lamouroux et Aurélien Pascal

(c) Thomas Bartel

Les chanteurs

(c) Thomas Bartel

Les chanteurs

(c) Thomas Bartel

Aurélien Pascal

(c) Thomas Bartel

Lomic Lamouroux

(c) Thomas Bartel

Catherine Trottmann et Enguerrand de Hys

(c) Thomas Bartel

Pauline Texier

(c) Thomas Bartel

Jérôme Boutillier

(c) Thomas Bartel

Hildegarde Fesneau

(c) Thomas Bartel

Eloïse-Bella Kohn

(c) Thomas Bartel

Enguerrand de Hys

(c) Thomas Bartel

Pauline Texier

(c) Thomas Bartel

Aurélien Pascal

(c) Thomas Bartel

Les artistes lyriques

Jérôme Boutillier

Baryton

Jérôme Boutillier débute sa carrière artistique par le piano et obtient son professorat.
En 2011, il étudie le chant lyrique, et intègre le PSPBB où il obtient le DNSPM de Chant Lyrique en juin 2014.
En 2009, Francis Bardot l’engage comme pianiste, assistant chef de chœur et soliste (répertoire d’oratorio avec chœur et orchestre).
Dans le cadre d'Erasmus à Eisenstadt (Autriche), il rencontre Alyana Abitova, pianiste et se produit dans le cycle « Die Winterreise » de Fr. Schubert dans la saison culturelle du Klassik Stiftung au Schloss Weimar (novembre 2011 et juin 2012).
Il est baryton solo dans le Requiem Allemand de Brahms avec François-René Duchâble (2013), Figaro dans Le Barbier de Séville mis en scène par Alain Garichot. (2014), Escamillo dans Carmen de Georges Bizet à la Salle Ravel de Levallois, dans une production du Jeune Orchestre Symphonique Maurice Ravel dirigé par Vincent Renaud, chef assistant à l’Opéra National de Lyon (mars 2015).
Jérôme Boutillier est représenté par l’agence artistique OIA Brentano.

Enguerrand de Hys

Tenor

Enguerrand de Hys débute le chant au Conservatoire de Toulouse et intègre, après avoir obtenu un Prix de Chant mention Très Bien, le Conservatoire National Supérieur de Paris dont il est diplômé en juin 2014. Il a gagné en 2011, le 2eme Prix du Concours international de la Mélodie française de Toulouse. Sur scène, il a chanté Don Ottavio dans Don Giovanni de Mozart du Théâtre de Bastia dans une mise en scène de Vincent Vittoz en septembre 2012. L’année suivante, il a le rôle du Jeune Homme dans Reigen de Philippe Boesmans, sous la direction de Tito Ceccherini et Pedrillo dans l’Enlèvement au Sérail avec l’orchestre d’Avignon.

En 2014, il incarne Mitridate dans Mitridate Rè di Ponto de Mozart sous la direction David Reiland et le Gondolier dans Otello de Rossini avec l’Ensemble Matheus dirigé par Jean-Christophe Spinosi au Théâtre des Champs-Elysées et au Festival de Pentecôte de Salzbourg.

Dans ses projets on notera Ubaldo dans Armida de Haydn avec le Cercle de l’Harmonie, mise en scène Mariame Clement ; Alessandro dans Il ré pastore de Mozart avec l’Ensemble Matheus en décembre et Arturo dans Lucia di Lammermoor à l’Opéra de Limoges en 2015.

www.enguerranddehys.com

Pauline Texier

Soprano

Après des études de violon, Pauline Texier obtient une licence de musicologie puis le Prix de Chant du Conservatoire de Poitiers. Elle entre ensuite au CNSM de Paris dans la classe de Valérie Guillorit où elle obtient le Prix de Chant en 2015. Elle intègre l’Atelier Lyrique de l’Opéra de Paris en Septembre 2015.

Remarquée au concours de chant de Vivonne, elle est invitée à donner un récital de mélodie française à Bodø (Norvège).
Elle chante ensuite les rôles de Daisy (Lady be Good de Gershwin) à Poitiers et La Belle Jeune Dame dans la création française de Memnon de Vojt?ch Saudek au Centre culturel Tchèque de Paris. Elle interprète les rôles de la Baronne de Gondremark (La Vie Parisienne) au Théâtre Royal de Marrakech, Parthœnis (La Belle Hélène) et Diane (Orphée aux Enfers) mis en scènes par Yves Coudray, Lucy (Le Téléphone de Menotti) à Poitiers, Serpetta (La Finta Giardiniera) au CNSM de Paris, Zelmira (Armida de Haydn) au Festival Kvarner de Opatija (Croatie), Clara (Adolphe et Clara de Dalayrac) au festival Talleyrand du Château de Valençay, Corinna (Il Viaggio a Reims) au CNSM de Paris.

Elle chante dans les Bachianas Brasileiras de Villa Lobos aux côtés de l’Orchestre de Violoncelles de Lyon lors du Festival Vox Musica.

Catherine Trottmann

Mezzo-soprano

Diplômée du CNSMDP en 2014, Catherine Trottmann est très tôt remarquée pour la richesse de son timbre et son investissement scénique.
Elle remporte le premier prix au concours de l’UPMDF en 2011, ainsi que le prix des Amitiés lyriques. En 2013, elle obtient le second prix et le prix de l’ADAMI au Forum Lyrique d’Arles.
Sa personnalité dramatique la porte surtout vers l’opéra, et elle a notamment interprété le rôle-titre de L'Enfant et les sortilèges de Ravel, Siebel dans Faust de Gounod, Ramiro dans La Finta Giardiniera de Mozart, Zweite Knabe dans Die Zauberflöte, Das Stubenmädchen dans Reigen de Boesmans, ainsi que Hänsel, dans Hänsel und Gretel de Humperdinck à l’opéra de Metz.
Elle incarne ensuite la Rose dans Le Petit Prince de Michaël Levinas à l'Opéra de Lausanne, au Grand Théâtre de Genève, à l'Opéra de Lille, ainsi qu’au Théâtre du Châtelet.
En 2014 elle s'est produite au Palais Garnier pour la création française d’Illusions perdues de Leonid Desyatnikov avec le ballet du théâtre Bolchoï.
Membre de la troupe du Wiener Staatsoper pour la saison 2014/2015,  elle chante notamment les rôles de Flora dans Traviata et Erster Knappe dans Parsifal.

Les artistes intrumentistes

Hildegarde Fesneau

Violoniste   

Hildegarde Fesneau est cinquième prix du concours Long-Thibaud-Crespin 2014, deuxième prix du concours Valsesia 2015, 1er prix du concours Ginette Neveu 2013.
Elle suivra l'enseignement d'Augustin Dumay dès septembre 2015 après avoir travaillé avec Boris Garlitsky, Alexis Galperine et Michael Hentz ainsi qu'en master classes avec Renaud Capuçon, Igor Ozim, Mihaela Martin. Hildegarde fait l’objet de plusieurs reportages au JT de TF1, France 3, M6, Direct 8, Mezzo. Elle est interviewée sur France Musique, France Inter, Radio Classique et est Jeune Talent du magazine Diapason n°633.
Hildegarde Fesneau s’est produite au Théâtre des Champs Élysées, salle Pleyel, salle Cortot, Salle Gaveau, au Royal Albert Hall et a joué en soliste sous la baguette de François-Xavier Roth, Pascal Rophé, Nicolas Krauze, Paul Kuentz, Franck Fontcouberte entre autres.
Elle bénéficie du soutien financier du groupe Safran et joue un violon Andrea Frandsen prêté gracieusement par le Mécénat Musical Société Générale.

Eloïse Bella Kohn

Piano

Eloïse Bella Kohn  est invitée à se produire aux Festivals de la Roque d'Anthéron, Radio France à Montpellier, Pablo Casals à Prades, Musique à l'Empéri (fondé par Eric Le Sage, Emmanuel Pahud et Paul Meyer), Art lyrique d'Aix-en-Provence, Classissimo à Bruxelles et à l'Auditorium du Musée d'Orsay à Paris. En musique de chambre, elle joue aux côtés de Bruno Delepelaire, Nobuko Imai, l'ensemble  à vent  Initium, Eric Le Sage et Adam Laloum. En 2009 elle participe au projet Erik Satie d’Alexandre Tharaud à la Cité de la Musique. 

Elle étudie avec Michel Béroff, Denis Pascal, Eric Le Sage, Claire Désert et Pierre-Laurent Aimard au CNSMD de Paris où elle obtient de nombreux premiers Prix (Harmonie, Fugue et Piano en 2012), puis à la Hochschule für Musik de Freiburg en Allemagne.  Elle reçoit lors de master-classes les conseils d'Emile Naoumoff, Idil Biret, Jean-Claude Pennetier, Aldo Ciccolini, Dmitri Bashkirov, Robert Levin et Christian Zacharias. 

Lomic Lamouroux

Basson

Lomic Lamouroux est né en 1989. Il débute ses études musicales à Nîmes par la flûte traversière, puis découvre le basson quelques années plus tard, à l’âge de 11 ans, dans la classe d’Hélène Millet - Castel. Il mène la pratique des deux instruments jusqu’à son DEM de basson et son DEM de musique de chambre, en avril 2007. Il part ensuite étudier à Paris, dans la classe de Philippe Hanon, avant d’entrer au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, dans la classe de Gilbert Audin en septembre 2008. Il profite de sa scolarité pour étudier plusieurs mois avec Laurent Lefèvre dans le même établissement, ainsi qu’avec Anders Engström à la Högskolan för musik de Göteborg (Suède). Enfin, il a participé à des masterclasses avec des solistes réputés : Frank Morelli, Carlo Colombo, Richard Galler…

Il obtient le Diplôme National Supérieur de Professionnel de la Musique mention Très bien en 2011 et un Master de Basson mention Très bien à l'unanimité en 2013.

Il collabore régulièrement avec des formations telles que l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, l’Orchestre de l'Opéra de Paris, l’Orchestre National de France ou l’Orchestre Symphonique de Mulhouse, et a joué sous la direction de Myung-Whun Chung, Alain Altinoglu, Kurt Masur, Susanna Maalki, Patrick Davin, ou encore Arie van Beek. Il se produit dans des salles prestigieuses : Salle Pleyel, Opéra Garnier, Théâtre des Champs-Elysées, Cité de la Musique à Paris, Royal Albert Hall à Londres, Tokyo International Forum, ainsi que dans des festivals tels que le Festival de Prades ou les BBC Proms.

Aurélien Pascal

Violoncelle

Né dans une famille de musiciens, Aurélien Pascal a reçu les conseils du légendaire János Starker à Paris, Bâle et Bloomington, mais aussi de Frans Helmerson lors des Académies du Festival de Prades et de Villecroze.

Il étudie actuellement au Conservatoire National Supérieur de Paris avec Philippe Muller.

En 2012, Aurélien a participé en Allemagne à l’Académie Kronberg où il a encore travaillé avec Frans Helmerson et il intègre celle du Festival de Verbier en juillet 2013.

Durant l’été 2013, Aurélien s’est produit à Albi lors de la 7ème édition du Festival « Tons Voisins », au Festival de l’Orangerie de Sceaux ou bien encore aux Rencontres Musicales de Calenzana.

Pour la saison 2014, Aurélien est invité aux « Folles Journées » à Nantes et à Tokyo où il joue le concerto de Dvorak avec Naoto Otomo , ainsi qu’au festival Radio France à Montpellier où il se produira en récitals avec le pianiste chinois Haochen Zhang.