Fermer
Fermer
Retour

Talents Adami On y chante

Cinq artistes originaux parrainés par les meilleurs dénicheurs de talents se produisent dans le OFF du festival d’Avignon.

Une proposition décalée qui leur permet de rencontrer de nouveaux publics et d’être repéré par les nombreux professionnels présents au festival. Les 5 Talents Adami On y chante 2019 sont :

Buridane

Coup de cœur de l’Académie Charles Cros en 2018, elle est de ces artistes nées pour la scène. Toujours en partance. Dix ans sur les routes et un nouveau spectacle pour Avignon cet été. « Barje Endurance », c’est une course vers le soleil, une pulsion de vie. Une guitare, des cuivres chauds, des basses envoûtantes, et cette voix qui murmure avec la puissance d’un cri. Par sa poésie, par sa musique, Buridane vous emmène vers la résilience et l’envolée. Des émotions fortes vous attendent à l’Arrache-Cœur cet été.

Parrainée par Les Bains douches

 

 

Marjolaine Piémont

Chanson française féminine piquante comme les poils d’un homme. Culottée, Marjolaine Piémont prend le monde à rebrousse-poil avec ses chansons féminines aussi piquantes que les poils d’un homme. Audacieuse et espiègle, dans son spectacle « Sans le superflu », Marjolaine montre avec facétie que si elle porte le prénom d’une herbe aromatique, elle n’a en revanche rien d’une plante verte.

Parrainée par Le Train Théâtre

 

 

Gatica

Dehors il y a le bruit et la fureur, dedans il y a nous. Embrassons-nous. C’est une invitation au voyage, que nous propose celle qui à l’image de sa Terre natale, le Chili, est capable en un tour de chant de passer du feu des volcans à la glace des sommets. Explorer nos territoires intimes, nos géographies plurielles, nos limites, aller aussi à la rencontre de l’autre et parfois s’y reconnaître. Rois déchus, reines émancipées, amants qui consument leur amour comme au premier jour. Embrassons-nous pour nous consoler de la violence de ce Monde. Et rions, rions, rions de ce Vieux Monde. C’est un appel à l’Amour que Gatica lance avec ses deux musiciennes dans un territoire sonore fait de voix, de cordes, de peaux ou se gravent à la fois drôlerie et mélancolie.

Parrainée par La Manufacture chanson

 

Govrache

Attention, voilà un concert qui pourrait bien vous tirer quelques larmes. De trop rire ou trop encaisser, c’est selon. Govrache, c’est certain, est né avec le pli de la rime au coin de la bouche. Aussi irrévérencieux qu’un Gavroche frondeur qui se serait mis à la poésie, ce ménestrel du 21e siècle enchante tous les publics qui ont le bonheur de croiser sa route. Chansonnier-slameur au verbe parfaitement poli mais impoli, Govrache dessine avec une virtuosité́ indéniable, les petits riens du quotidien. Il vient piquer nos consciences endormies, assenant ses textes coups de poing qui nous forcent à sortir de notre léthargie et nous éveillent au monde alentour… Abrupte réalité́ de contextes sociaux que, par confort, nous choisissons parfois d’ignorer. La scène est son élément, et c’est ce naturel profond qui charme, autant que son humour facile et chatouilleur. Un moment tout en finesse entre douceur, émotion et insolence, dont on aurait tort de se priver.

Parrainé par Chant’Appart

 

Laurent Lamarca

Dans son spectacle comme dans son prochain album, Laurent Lamarca cherche l’enfant qu’il y a en lui. Celui qui découvre ce monde pour la première fois. Dans l’intimité de la salle de l’Arrache-Cœur et avec la complicité du public, Laurent imagine une rencontre avec l’enfant qu’il était. Seul sur scène accroché à son ballon cœur rouge comme un chemin vers le dénuement du bleu, tout là-haut.

Parrainé par L’Estival

 

 

Crédits photos : Pascal Ito

Les éditions précédentes

Retour en Haut