Artistes !

Artistes ! 2017

Partenaire essentiel de la création artistique, l’Adami avec Artistes ! donne un coup de projecteur exceptionnel sur le métier d’artiste.

Pour la première fois, l’Adami initie un partenariat avec l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne et son Master en scénario, réalisation et production pour interroger la place de l’artiste dans la société. Grâce à l’Adami des cinéastes en herbe pourront réaliser des courts-métrages documentaires dans des conditions professionnelles.

L’Adami en participant à la fabrication de ces films, explore de nouveaux territoires d’expression pour donner à voir le métier d’artiste autrement.
Huit réalisateurs en devenir ont été sélectionnés parmi les 20 étudiants du Master.

Accompagnés par la société de production Everybody on Deck, ils ont été à la rencontre des artistes-interprètes qui, en France et en Europe, proposent des modèles alternatifs, des initiatives constructives dans le domaine artistique ou citoyen : acteurs, danseurs, musiciens, chanteurs, circassiens...

En adoptant un point de vue optimiste, les jeunes cinéastes ont pu interroger la jeune création et ainsi mettre en lumière le métier d’artiste-interprète et ses évolutions.

Projections Artistes !

> Mardi 20 février 2018, 20h30, au Forum des images dans le cadre du programme 100% DOC.

Billetterie en ligne ici

Les films

Architecture des corps de Lou SKORNICKI

Un geste, un mouvement, un regard et une danse. Une architecture de corps disparates. Telle est l’ambition et le désir artistique de Jordi Galí, chorégraphe danseur. En suivant la mise en place de sa nouvelle création chorégraphique « PX8 » des premiers pas agités au geste de danse maitrisé, le film retrace le parcours d’un artiste interprète et créateur à la recherche d’une nouvelle harmonie des corps.

Coulisse d’une utopie de Céleste ROGOSIN

A Caudry petite ville du Nord, une grande maison où de jeunes artistes ont vécu et travaillé.
Ils doivent maintenant partir et cherchent un nouveau lieu où développer un projet artistique commun. Mais pour aller où ? Pour quoi faire ? Dans quel lieu idéal ? A table, entre enthousiasme et désespoir, leurs échanges tissent leurs révoltes, leurs engagements, leurs valeurs.

Génération perdue de Alki POLITI

Je suis partie de mon pays, la Grèce, dans l’espoir de mieux le comprendre. Le choc de la distance m’a donné envie d’y retourner. Avec ce documentaire, je parle de ceux qui sont restés là-bas et qui ne cessent de s’efforcer d’y réussir. Pendant des années j’ai fait partie de cette bande : ce sont mes camarades, mes voisins, mes amis. Ce film est le miroir que je leur tend.

La Nuit grondante de Anne CHAPELOT

Markus Gibb est DJ, Vincent est sourd. La musique électronique est leur passion. Au festival des Nuits Sonores à Lyon leurs corps ont vibré à l’unisson. Mais avant cela ils auront aussi partagé une partie du processus créatif de Markus. Malgré leurs différences, les basses ont fait le lien.

Les Ruches de Willy ORR

À l'Académie de l'Union, 16 élèves effectuent un stage autour de l'oeuvre de Dom Juan et du personnage de Sganarelle. Au coeur d'un lieu à l'aura surnaturelle, jeunes comédiens et maître de stage basculent dans les limbes où Molière les attire.

Passing tides de Roisin BURNS

Une jeune cinéaste anglaise, exilée à Paris, retourne dans sa ville natale pour y rencontrer le célèbre musicien local, Bill Ryder-Jones (ex. The Coral). S’ensuit une balade physique et mentale dans la ville post-industrielle de Birkenhead au nord de l’Angleterre une région où les chantiers navals ainsi que la musique rock tiennent une place singulière. Leurs souvenirs et réflexions sur cette ville se mêlent, se répondent, se confrontent. Cette ville devient, malgré tout, motif et adjuvent à la création.

Pour pas être seul de Théo HOCH

Vincent participe au tournage en motion-capture de Soulkeeper, un jeu-video dans lequel il interprète un chevalier revenu d’entre les morts. Pour sa première journée sur le plateau, il est suivi par une équipe de télévision.

Saint Jean de Simon RIETH

A la fin de l'été, Yanis et Noé, deux adolescents fans de JUL, se retrouvent une dernière fois pour se dire au revoir avant la rentrée. Pour Yanis, le rappeur est un dieu, il rêve de pouvoir lui parler un jour. Noé lui raconte alors l'histoire de son cousin Jean qui était considéré comme le plus grand fan de JUL au monde avant sa mort dans un accident de moto. Il lui parle aussi de cette cabane mystérieuse dans laquelle leur idole aurait enregistré un de ses albums. Cette journée d'enfance sera la dernière pour Yanis...

Les partenaires