60 ans d'engagement aux cotés des artistes-interprètes

Fondée et administrée depuis 60 ans par les artistes-interprètes, l’Adami n’a cessé de faire progresser leurs droits en France et dans le monde pour une plus juste rémunération de leur talent.

60 ans d'audace, ça se fête !

Le Pass Adami : les artistes invitent le public

À l’occasion de ses 60 ans, l’Adami lance une grande opération de promotion du spectacle vivant sous toutes ses formes financée grâce à la copie privée.

La copie privée est une contribution incluse dans le prix des appareils (smartphones, tablettes, disques durs externes...). En échange, elle donne le droit au public de copier de la musique et des films pour son usage personnel. Elle sert à rémunérer les artistes et à soutenir la création.

6000 billets à prix réduits* dans 60 lieux parisiens pour inviter les spectateurs à découvrir sur scène les artistes-interprètes qui depuis toujours font vivre la création artistique. 

* une réduction de 20 € à valoir sur le montant total du panier d’achat.

> commandez vos billets en ligne  

L'Adami, 60 ans d'audace en 6 chiffres clés

Toute jeune société de gestion de droits au regard de celles des auteurs (SACD : 238 ans, Sacem : 164 ans) l'Adami est déjà une référence dans son domaine.

Aujourd’hui, 28 672 artistes-interprètes sont associés de l’Adami et 51,3 millions d’euros, dont plus de 4,2 millions en provenance de l’étranger, ont été répartis à plus de 70 000 artistes (chiffres 2014).

 

L'Adami, 60 ans d'audace en 6 dates clés

60 ans d’audace en faveur des droits des artistes, de la création artistique, de la promotion de la culture dans toutes les disciplines, un soutien affirmé aux jeunes artistes avec la création dès 1988 des Talents Adami, l’Adami est devenue aujourd’hui  la première société mondiale de droits d’artistes gérée par des artistes.

 

Les artistes célèbrent les 30 ans de la loi de 1985

En 1985, la loi "Lang"* (alors ministre de la culture) a marqué un tournant historique pour la reconnaissance des droits des artistes-interprètes.

Elle a instauré la rémunération équitable et la rémunération pour copie privée qui a donné un essor considérable aux actions de soutien aux artistes menées par l’Adami.

Pour l’occasion, l’Adami a organisé une soirée exceptionnelle pour rendre hommage aux artistes et aux parlementaires qui ont voté cette loi historique à l’unanimité il y a 30 ans.

Une soirée unique au cours de laquelle, les artistes ont interprété les plus vibrants discours des personnalités politiques en faveur des artistes et de la culture.

*Loi n° 85-660 du 3 juillet 1985 relative aux droits d'auteur et aux droits des artistes-interprètes, des producteurs de phonogrammes et de vidéogrammes et des entreprises de communication audiovisuelle